Les esprits ne meurent pas

0
42

Nous lisons dans Sophonie : « Malheur à a ville rebelle et souillée, à la ville pleine d’oppresseur ! Elle n’écoute aucune voix, elle n’a point égard à la correction, elle ne se confie pas à El-Shaddaï, elle ne s’approche pas de son Dieu. Ses chefs au milieu d’elle sont des lions rugissants ; ses juges sont des loups du soir qui ne gardent rien pour le matin. Ses prophètes sont téméraires, infidèles, ses sacrificateurs profanent les choses saintes, violent la loi.

         El-Shaddaï est juste au milieu d’elle. Il ne commet point d’iniquité ; Chaque matin il produit à la lumière ses jugements, sans jamais y manquer, mais celui qui est inique ne connaît pas la honte. J’ai exterminé  des nations, leurs tours sont détruits, j’ai dévasté leurs rues, plus de passants ! Leurs villes sont ravagées, plus d’hommes, plus d’habitants !

Je disais : si du moins tu voulais me craindre avoir égard à la correction, ta demeure ne serait pas détruite, tous les châtiments dont je t’ai menacés n’arriveraient pas ; «  (Sophonie 3 :1-8).

         Elohim dit dans Essaie 55 : 10-11 : « Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche, elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins ».

         Mes frères, pensez-vous que toutes ces paroles vous sont données pour rien ? C’est pour votre instruction, pour vous ouvrir l’esprit, afin que vous puissiez comprendre la volonté d’Elohim. Il nous a montré ce que les hommes faisaient dans les siècles passés. Mais comme les esprits ne meurent pas, ils reviennent toujours dans les hommes qui naissent. C’est pourquoi vous vous demandez : nous sommes dans un pays fort riche, mais les habitants sont très pauvres. Ce sont ces esprits-là qui agissent dans les hommes qui nous dirigent ; ils sont dans la sorcellerie, la magie, l’occultisme, ils prennent le monde en otage, et veulent que vous fassiez ce qu’eux vous demandent de faire, comme si le monde était leur affaire, oubliant qu’il y a un créateur. C’est pourquoi, Celui-ci dit dans Ezéchiel : « Ce que je désire, est-ce le méchant meurt ? Dieu Donaï, n’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? Si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, s’il imite toutes les abominations du méchant, vivra-t-il ? Toute sa justice sera oubliée, parce qu’il s’est livré à l’iniquité et au péché ; à cause de cela, il mourra » (Ezéchiel 18 :23-24).

         Les hommes qui sont censés faire du bien, pour changer les choses du monde ne font que le contraire Les expériences du passé ne peuvent pas nous enseigner ? Car la Bible déclare dans Ephésiens 2, 10 : « Nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Yehoshwah pour de bonnes œuvres que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquons ». « 1 Jean 3 ; 10 dit « Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas Elohim, non plus que celui qui n’aime pas son frère ».

         Je vous exhorte donc à marcher d’une manière digne, en vous supportant les uns les autres avec charité. Repentez-vous donc, cherchez la face du créateur, faites du bien au prochain et vous aurez la vie.

Célestin Kanku

LEAVE A REPLY

*