Les Enyele absents du Palais du Palais du Peuple : le face à face Muzito- F.Muamba avorté !

0
13

Annoncé dans les médias depuis près d’une semaine, le face à face entre le Premier ministre, Adolphe Muzito, et le député national François Muamba, auteur d’une question orale destinée au premier cité et adoptée le jeudi 08 avril 2010 en plénière, n’aura plus lieu ce mercredi 14 avril. On rappelle que le chef du gouvernement était appelé à s’expliquer au sujet des événements de la ville de Mbandaka, attaqués par des insurgés Enyele le dimanche 04 avril 2010, en lieu et place des ministres de la Défense et de l’Intérieur, pointés absents le mercredi 7 avril 2010 au Palais du Peuple.

Selon des sources proches de la Primature, le chef du gouvernement n’était toujours pas officiellement saisi, par le Bureau de l’Assemblée Nationale, jusqu’au moment où nous mettions sous presse, de son « invitation » devant la plénière de cette institution au sujet du dossier des Enyele. Par conséquent, il lui est impossible de s’afficher à l’hémicycle de Lingwala ce mercredi sans y être formellement invité.

Le Phare a appris des milieux proches du Bureau de l’Assemblée Nationale que la question orale de François Mwamba, déposée la semaine dernière, a été déclarée « irrecevable » pour vice de forme. Il a fallu à l’auteur de la question orale revoir sa copie et la réintroduire pour un second examen. On signale que selon le règlement intérieur de la chambre basse du Parlement, le Bureau dispose de sept jours pour se prononcer sur la recevabilité ou l’irrecevabilité d’une question orale.

Dans l’hypothèse où elle serait déclarée recevable et transmise, par lettre officielle, au Premier ministre, celui-ci dispose à son tour d’un délai de 15 jours pour préparer ses éléments de réponse. Bref, il faut compter environ 22 jours pour reprogrammer le face-à-face manqué entre Adolphe Muzito et François Muamba.

D’aucuns pensent que la date du mercredi 14 avril a hanté plusieurs esprits en raison de la tradition qui s’est installée au Palais du peuple et qui veut que les membres du gouvernement affrontent les députés généralement un mercredi. Les ministres Mwando et Lumanu ayant déclaré forfait il y a une semaine, tout le monde s’est mis à croire que Muzito allait se présenter au Palais du Peuple une semaine après. En attendant le « remake », chacun garde son souffle.              

Jacques Kimpozo

LEAVE A REPLY

*