Les constructions anarchiques de retour à Socopao 3

0
28

Malgré les efforts fournis par les autorités urbaines pour mettre fin aux constructions anarchiques ayant élu domicile à travers la ville de Kinshasa, notamment le long du rail, une certaine catégorie de la population ne cesse de s’entêter en revenant toujours aux vieilles habitudes.

 Après environ deux ans que l’on a rasé les maisons de fortune et même celles construites en matériaux durables, qui longeaient le rail au site Socopao 3 dans la commune de Limete, celles-ci recommencent à pousser comme des champignons, à un rythme inquiétant, au vu et au su de tout le monde. Des maisonnettes en tôles, en cartons et en sachets envahissent cet endroit qui est un secteur réservé à l’ex-ONTRA. Et l’on constate en effet, qu’avec plus d’une centaine d’occupants, l’ambiance de vie et de gaieté reprend déjà sa place d’avant.

C’est à ce moment précis que l’Hôtel de ville doit réagir, maintenant qu’il est encore facile de stopper cette progression avec un simple balayage, étant donné qu’il n’existe jusque-là que des maisons de fortune.

Pour décourager toutes ces personnes inconscientes qui ne semblent pas comprendre le mal qu’elles causent à la ville tout entière, Il serait temps que ces occupants soient arrêtés et traduits en justice.

LEAVE A REPLY

*