Les avocats de Diomi portent plainte contre inconnu

0
29

Le conseil de la dame Fuala, intendante de la Démocratie Chrétienne (DC), vient de déposer une plainte contre inconnu pour vol et destruction méchante le lundi 30 juillet au détachement de la Brigade criminelle de Kinshasa. Au cours d’un point de presse tenu dans son cabinet le mardi 1er août, l’avocat conseil de la DC,  maître Yala a déclaré que des personnes sans titre ni droit à ce jour et non autrement identifiées ont profité de l’instruction du dossier judicaire contre le président de la Démocratie Chrétienne pour occuper pendant plus de 30 jours le siège du parti politique, sis avenue Colonel Ebeya dans la commune de la Gombe.

 Il a souligné que du constat fait par sa cliente , les biens suivants  dont elle avait la responsabilité  sont perdus : 8 ordinateurs portables HP, 5 ordinateurs fixe HP, 8 écrans plasma LG 42 pouces, 10 splits, une photocopieuse fax avec imprimante, 5 tapis, 15 abat-jour, valises contenant les procès-verbaux des élections législatives et présidentielle du 28 novembre 2011 pour la ville de Kinshasa et la province du Bas–Congo, des documents administratifs de la DC et MPP ainsi que la somme de 1.850.000 FC en coupures de 500 FC.
Maître Yala a précisé que cette liste ne comprend que les biens dont sa cliente avait personnellement la responsabilité.
 « A ces faits constitutifs de vol, il y a la destruction des serrures ainsi que des biens meubles du parti  », a-t-il ajouté, avant de solliciter qu’une enquête soit ouverte pour déterminer  les auteurs de ce vol et la destruction méchante  dénoncée ci-haut.
 Il faut rappeler que le président de la DC, Eugène Diomi Ndongala, poursuivi par le Parquet général  de la République pour viol de deux mineurs  est introuvable  jusqu’à ce jour.
 Son épouse, qui soutien la thèse d’une conspiration contre son mari, parle déjà de son élimination physique par les services de sécurité.

ERIC WEMBA

LEAVE A REPLY

*