Les animateurs des commissions électorales en atelier à Kin

0
28

Les principaux animateurs des commissions électorales du Congo Brazza, du Gabon, du Tchad, de la Guinée Equatoriale, de la République Centre Africaine, du Burundi, de Sao Tomé et Principe… sont en  atelier depuis  lundi 26 avril 2010 à l’hôtel Memling. Ces assises vont durer cinq jours  et s’inscrivent dans le cadre du Réseau du savoir électoral en Afrique Centrale. Elles se veulent un cadre d’échanges, d’expériences,  et de renforcement des capacités autour du programme « Bridge ». Lequel programme consiste à créer  des ressources en démocratie, en gouvernance et dans le domaine électoral. Le vice Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Adolphe Lumanu  avait représenté le gouvernement congolais à la cérémonie d’ouverture.

En sa qualité d’hôte, l’abbé  Apollinaire Malumalu a souhaité la bienvenue aux autres huit  présidents et membres des administrations des commissions électorales des pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale « CEEAC ». Il a dit qu’il est heureux d’accueillir  ses pairs à Kinshasa. . Ensemble avec eux, ils vont échanger sur les mécanismes et dispositions à mettre en place   pour  organiser des élections crédibles et transparentes. Cela tombe si bien dans la mesure où la RDC s’apprête à organiser des élections locales, municipales, législatives, présidentielles… dans un avenir proche.

Pour sa part, le vice Premier ministre  Adolphe Lumanu a indiqué que le gouvernement congolais soutient leur initiative. «Ce genre d’atelier renforce votre  collaboration et vise également à la préservation des valeurs démocratiques.

«Nous vous assurons de notre volonté d’assurer l’organisation des élections d’ici peu en RDC . Le Chef de l’Etat a demandé récemment aux membres de l’exécutif congolais  de tout mettre en œuvre pour relever ce défi », a ajouté Adolphe Lumanu Mulenda Bwana Sefu.

Il a enfin fait ressortir l’importance qu’il y a à faire preuve de professionnalisme en matière électorale pour le bon déroulement des scrutins.

On retiendra de cet atelier qu’il a bénéficié de l’appui des gouvernements de la RDC et  des états de la CEEAC ainsi  que  des partenaires comme Promoting Credible Elections Democratic Governance in Africa «  Eisa ». 

 Jean- Pierre Nkutu.

 

LEAVE A REPLY

*