Les agents de la BCC ont fêté le Point d’achèvement

0
32

La décision des conseils d’administration du FMI et de la Banque mondiale d’accorder à la RDC, les bénéfices de l’allègement de 90 % de sa dette extérieure, à la suite de l’atteinte du Point d’achèvement de l’Initiative PPTE, a jeté un baume dans les cœurs des dirigeants et du peuple congolais. Dans les milieux politiques et économiques, l’on s’est offert quelques moments de réjouissances  justifiées quand on se rappelle ce long parcours de sauts d’obstacles que vient de réussir notre pays. 

 C’est dans ce cadre que les agents et cadres de la Banque centrale du Congo ont fêté vendredi dernier, le point d’achèvement de l’Initiative PPTE, ainsi que leur patron, Jean-Claude Masangu, le capitaine du navire « Institut d’émission ».

 En effet, vendredi dernier, ils ont déserté dans l’avant-midi, leurs bureaux, pour se retrouver dans le parking intérieur de la BCC où une sorte de tribune était érigée pour la circonstance. C’était en fait, pour se féliciter des performances réalisées en atteignant le Point d’achèvement de l’Initiative PPTE et savourer ainsi les bénéfices attendus.

 La joie était d’autant fondée que chacun se souvenait du sarcasme qui accompagnait les efforts fournis par tous ceux qui étaient impliqués directement et indirectement dans la réalisation des travaux d’Hercule que représentait le respect des contraintes imposées par les Institutions de Bretton Woods.   
 Dans le cadre de ces efforts, comme le Chef de l’Etat a eu à le souligner dans son discours à la nation, les agents et les cadres de la Banque centrale du Congo ont eu à abattre un travail de titan qui consistait à assurer la stabilité monétaire, par la réduction de l’inflation et le maintien de la tendance baissière du taux de change.

 Les félicitations du président de la République à la Banque centrale ont recpnforté ces hommes et ces femmes qui se sont battus, des années durant sous la direction de Jean-Claude Masangu, pour matérialiser les engagements du Chef de l’Etat en matière monétaire.
 C’est donc à juste titre que les agents et cadres de la BCC ont  décidé de faire exceptionnellement la fête pour encourager leur gouverneur à toujours bien travailler et surtout, à demeurer un élément de stabilisation monétaire sur lequel le Chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement peuvent compter.
 Depuis le début du processus, comme il faudrait le rappeler, par ses conseils, le gouverneur a permis le maintien du dispositif actuel d’instruments de politique monétaire à un seuil acceptable, notamment le taux directeur et le coefficient de la réserve obligatoire pour prévenir contre ce qu’il qualifie souvent d’évolution erratique de l’inflation et du taux de change.

 Avec des réflexes d’un capitaine expérimenté, il a su éviter à son navire, tout au long du voyage, les rapides et les bancs de sable, donnant des orientations requises à bâbord ou à tribord.
 
Hommage mérité aux héros dans l’ombre du Point d’achèvement

 Donnant le sens de cette manifestation, le directeur Albert Kasongo a traduit à cette occasion, la joie qui habite tous les agents et cadres de la Banque centrale, dès l’annonce de la décision des conseils d’administration du FMI et de la Banque mondiale sur le dossier de la RDC. Une joie justifiée par le fait qu’une partie de mérite pour l’atteinte du Point d’achèvement devait revenir à Jean-Claude Masangu avec l’ensemble du personnel de la BCC ainsi que l’a rappelé le président Kabila dans son message à la Nation.
 Le directeur des ressources humaines a reconnu à ce sujet, qu’il a fallu beaucoup des sacrifices et des efforts personnels du gouverneur de la Banque centrale, ainsi que des agents et cadres de l’Institut d’émission pour que soient respectés certains déclencheurs de l’Initiative PPTE. «Vous venez de marquer l’histoire de la RDC», lui a dit le directeur Albert Kasongo, avant d’ajouter que «vous venez de nous donner là une belle leçon de persévérance. En ce jour de fête, nous vous accueillons comme un soldat qui revient de la guerre, après une glorieuse victoire», a terminé le responsable des ressources humaines.
 Le président de la délégation syndicale nationale de la BCC a pour sa part, rappelé l’historique de l’Initiative PPTE, avant de plaider pour qu’une prime conséquente soit accordée aux agents et cadres de la BCC qui se sont donnés corps et âme pour que notre pays parvienne au Point d’achèvement.
 Cachant mal son émotion, le gouverneur de la BCC a dit toute sa joie d’être reçu par les siens et s’est dit très touché par la spontanéité de l’accueil lui réservé. Jean-Claude Masangu a ensuite béni Dieu qui a permis que ce résultat soit obtenu. Il a remercié le Chef de l’Etat de qui il avait reçu des directives avisées et du gouvernement dont il est le principal conseiller en matière monétaire. Cette victoire, a-t-il insisté, est celle de tous les Congolais en général et en particulier des agents et des cadres de la Banque centrale.
 La recette pour ce succès retentissant, a été la patience, la rigueur dans le travail et la persévérance qui ont eu un prix, celui de l’atteinte du Point d’achèvement de l’Initiative PPTE. Ce qui prouve que les efforts fournis n’étaient pas vains, devait-il conclure.

                           J.R.T.

LEAVE A REPLY

*