Les activités culturelles de retour au CCF

0
38

    Finies les vacances, le travail a repris. Le Centre Culturel Français(CCF) a repris ses activités culturelles ce mercredi soir, dans la nouvelle salle de projection, avec le film « Ne me libérez pas, je m’en charge ». Œuvre tournée en 2009 par la Française Fabienne Godet, elle relate l’histoire d’un ancien braqueur fiché au grand banditisme, Michel Vaujour, qui en l’espace de 30 ans, aura passé 27 ans en prison et sera parvenu à s’en échapper à cinq reprises. Dans le registre « cinéma », d’autres films sont au programme : « Cavale «  de Lucas Belvaux(le mercredi 19) et « Congo en 4 actes » de Dieudo Hamadi et Kiripi Katembo Siku (mercredi 26).

   

 

Il faudrait noter que dans son agenda du mois de janvier, le CCF prévoit aussi des conférences-débats autour des « Investissement et Innovation en RDC »(le jeudi 13) et sur « la forêt en RDC » (mardi 25). En ce qui concerne l’art de Molière, deux grandes pièces seront à l’affiche : « la guerre ou l’amour » d’Aristophane, mise en scène par Kulumbi N’Sin Mbwelia et Michel Faure(le samedi 15) et « Rencontre au pluriel » de Toto Kisaku, jouée par lui-même(le samedi 22).

    Quant à l’art d’Orphée, le CCF est allé puiser loin chez les Yaka de la province du Bandundu dans le Kwango, afin de faire redécouvrir les scènes de cette culture chantées et dansées dans le respect de la coutume. Le spectacle aura lieu le samedi 29 dans la Grande Halle.

    Enfin, sur fond de deux thèmes « Frontières » et « Ombres, lumières et couleurs », une exposition d’œuvres photographiques se tiendra pendant plus d’un mois, à dater du 20 janvier. Parmi les photographes à l’honneur, le public va découvrir un Congolais, Baudouin Bikoko, dont les images de Kinshasa sont prises à travers le rétroviseur d’une voiture.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*