L’entretien des avions de flyCAA confié à Sabena Technics

0
217

flySAA-LARGELa compagnie flyCAA vient de conclure un contrat spécial avec Sabena Technics, avec laquelle elle est en partenariat depuis 2009, pour la maintenance de tous ses avions de type Airbus A320. C’est pour permettre à ces aéronefs d’être en état de vol selon les normes européennes de transport aérien. Ce travail fort délicat s’effectuera sur place à Kinshasa. C’est dans ce cadre que Sabena Technics a ouvert, depuis le 25 octobre 2014, une représentation en République Démocratique. L’initiative devrait faire grand plaisir à la clientèle de flyCAA, assurée de prendre des vols sécurisés d’une compagnie toujours en avance sur son temps.
On retient qu’avant d’en arriver là, Sabena Technics assurait déjà le suivi de la maintenance et de la navigabilité des avions par son programme Camo à partir de la Belgique et garantissait le remplacement des composants défectueux avec son programme PBH.
Signalons que Sabena Technics est un groupe de renommée mondiale, qui emploie 3000 personnes et qui dispose de 17 sites à travers le monde pour l’entretien des flottes de plusieurs compagnies aériennes internationales.
L’ambition de flyCAA est de conserver son leadership dans le secteur du transport aérien au Congo. C’est cette société aérienne, rappelle-t-on, qui a été la première à introduire des avions de troisième génération, entendez la gamme des Airbus A320, dans l’espace aérien congolais. S’agissant de la sûreté et de la sécurité des vols, l’on apprend que flyCAA vient de passer, avec succès, l’audit fait par l’IATA (Association Internationale des Transports Aériens) et l’AAC (Autorité de l’Aviation Civile) dans le cadre du processus de certification lancé dernièrement par le ministre des Transport et Voies et de Communication à l’intention de toutes les compagnies aériennes opérant dans l’espace aérien congolais. Elle faisait partie du premier groupe de cinq compagnies sélectionnées pour ledit test, notamment Air Tropiques, Kin Avia, Itab, Korongo et flyCAA. Selon les nouvelles instructions du ministre des
Transports, aucune compagnie aérienne ne peut exploiter l’espace aérien congolais sans avoir rempli le préalable de la certification. Pour le cas de flyCAA, cette compagnie peut désormais fréquenter l’espace aérien de n’importe quel pays du monde.
Kimp

LEAVE A REPLY

*