Lemba : un taxi-bus 207 fait de nouvelles victimes

0
288

 busUn taxi-bus de type Mercedes 207 avec comme plaque minéralogique « 0902 AC 01 », de couleur blanche, parti du rond point Ngaba vers l’Intendance, parking donnant accès à l’Université de Kinshasa, s’est renversé au niveau de l’arrêt Elimo Santu. Le drame s’est produit le  lundi 17 2014 aux environs de 19 heures. Bilan de l’accident : plusieurs blessés dont une femme qui aurait perdu sa vie sur place à la suite d’une blessure ouverte ayant mis ses intestins à découvert. Selon les témoins de l’événement, le taxi-bus 207, communément appelé esprit de mort par la population kinoise, roulait à vive allure avec sa portière ouverte, sans respect du code de la route. Le chauffeur a fait un mauvais dépassement qui a provoqué son renversement. C’est ainsi que une femme, non autrement identifiée se trouvant au niveau de la portière s’est retrouvée projetée sur la voie publique. Quant au chauffeur et son receveur, ils se sont volatilisés dans la nature laissant le véhicule au solde de la population qui s’est lancée à sa destruction afin de le mettre hors usage. Expliquant son acte de vandalisme, cette population se défend en pointant un  doigt accusateur sur les autorités. Selon elle, si ce véhicule est récupéré par les éléments de la police de circulation routière, il va se retrouver dans un bref délai sur la voie publique sans pour autant que les victimes soient indemnisées. Le simple paiement d’une amende au niveau du bureau suffira pour que le propriétaire remette le véhicule en circulation. Il faut aussi signaler l’Etat congolais a déjà engagé un bras de fer contre ces taxis bus de type 207 afin de les rendre conformes aux normes. Cela étant, en dehors du contrôle technique amorcé par l’autorité urbaine, il est souhaitable d’évaluer aussi la capacité des conducteurs. La plupart de ces conducteurs n’ont suivi aucune formation en matière du code de la route. Et de manière miraculeuse, ils se retrouvent en possession d’un permis de conducteur. D’autres sans permis de conduire se lancent sans inquiétude sur la voie publique et échappent aux contrôles. Donc, un assainissement à tous les niveaux peut réduire sensiblement le nombre des accidents à travers la ville de Kinshasa.

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*