« Leadership et jeu politique en RD Congo » : autopsie de Chérubin Okende

0
471

Cherubin-OkendeActeur politique et président national du parti politique dénommé Front Social des Indépendants Républicains « FSIR », Chérubin Okende Senga a fait son entrée au panthéon des « auteurs qui décrivent le mal et proposent des solutions ». Son ouvrage intitulé « Leadership et jeu politique en RD Congo : l’audace d’une révolution substantielle » a été officiellement présenté au public le vendredi 15 janvier 2016 à Béatrice hôtel à Gombe. Cérémonie de vernissage qui a connu la participation du gotha économico sociopolitique de la capitale, les invités ont eu la primeur des contours de ce livre qui décrit les méandres du jeu politique national. « L’auteur relève des singularités d’un leadership dystonique et ses effets pervers qui engluent le pays dans un spectre tragique de la déchéance de l’Etat depuis son accession à l’indépendance en 1960. Il en identifie des impacts sur tous les secteurs vitaux de la vie nationale… » a indiqué le Pr Nyabirungu mwene Songa, doyen honoraire de la faculté de Droit de l’Université de Kinshasa, faisant la lecture critique de l’ouvrage. 

A l’en croire, en effet, l’auteur est parti du terrible constant selon lequel en Rd-Congo, des ressources fabuleuses cohabitent avec des populations vivant, à plus de 80%, en deçà du seuil de la pauvreté absolue. Pour cerner ce paradoxe, Chérubin Okende engage la réflexion dans la perspective d’une révolution substantielle du leadership et du jeu politique. Avec bravoure et objectivité, ce membre de la Majorité Présidentielle a brossé  anomalies comportementales de l’univers politique national. « Personnellement, en tant que politique il faut avoir l’audace de s’auto flageller, penser autrement le pays… » s’est-il défendu.

Avisant tout de même que « Leadership et jeu politique en RD Congo » est un procès sévère, le Pr Nyabirungu a fait noter qu’il est beaucoup plus sévère dans la propre famille politique de l’auteur. Réponse de l’auteur lors de son commentaire interactif sur l’ouvrage face à un panel de journalistes : « Je ne veux pas user de l’angélisme en disant que les choses marchent comme sur des roulettes, alors que les réalités sont différentes. Il est temps de créer un débat réellement républicain ! »

Interrogé sur les risques d’une telle analyse en ce moment précis où les enjeux politiques sont en ébullition, le président du FSIR a clairement déclaré qu’il n’a pas peur de rupture, ni de quoi que ce soit. « J’ai relevé la voix de la sagesse du roi Salomon dans ce livre. Vous connaissez l’histoire de deux dames qui se disputaient la maternité d’un bébé ; la vraie propriétaire avait simplement demandé de céder sa progéniture…Sans état d’âme, nous devons faire l’autopsie de notre classe politique  » a-t-il martelé.

            Croyant encore en l’avènement d’un Congo vigoureux ; une république réellement démocratique, debout et plus belle qu’avant, Chérubin Okende a formulé que l’avènement de ce Congo du rêve des pères des indépendances africaines est encore possible. Il estime que seule la voie de l’audace, passage obligé pour l’accession à cette société de nouvelles espérances, permettra de tirer la quintessence d’une légitimité substantielle afin d’agir avec la ferveur de la foi collective. Les défis majeurs consistent à préserver des acquis audacieux, assainir le jeu politique et développer de nouveaux paradigmes pour un leadership dynamique et visionnaire. La RDC peut bien négocier son virage délicat et souhaitable vers la modernité et l’émergence mais à condition de catéchiser la religiosité de l’Etat, de construire le patriotisme constitutionnel et de suivre la voie de la sagesse.

            Chérubin Okende Senga est diplômé d’études supérieures (DES) en droit, diplômé supérieur en statistique et doctorant en droit public à l’université de Kinshasa. Initiateur du Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Office Congolais de Contrôle (SATOCC) et de la Confédération Générale des Syndicats Autonomes (CGSA), il est vice-président national honoraire de la Société Civile du Congo (SOCICO). Chérubin Okende Senga fut également Administrateur Directeur Technique au Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), Administrateur Directeur Technique et Commercial, et Administrateur Directeur Général ad intérim aux Lignes Aériennes Congolaises (LAC).

Tshieke Bukasa