Le SNPP dénonce l’arrestation de deux journalistes à Kisangani

0
52

 

Le Syndicat National des Professionnels de la Presse, qui est membre de la Fédération des Journalistes Africains (FAJ) et de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ), est très préoccupé par la montée en puissance de la violence contre les journalistes et les médias en République Démocratique du Congo depuis les dernières élections présidentielles et législatives de novembre 2011. Le SNPP est particulièrement choqué par l’arrestation à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale ( Est de la RDC), des journalistes  SEBASTIEN MULAMBA ET MBUYI MUKADI du journal « Kisangani News »,
 
Selon les informations reçues par le syndicat, Sébastien Mulamba et Mbuyi Mukadi ont été arrêtés alors qu’ils étaient appelés par un point focal de l’honorable député national Alphonse Awenze Makiaba, pour leur remettre un article à paraître dans la nouvelle publication de Kisangani News. A peine arrivés au lieu de rendez-vous, des policiers les ont encerclés puis arrêtés sur présentation d’une simple convocation et conduits à la police DRS située sur l’avenue des Erables dans la commune Makiso à Kisangani. Les confrères ont indiqué avoir été roués des coups par la police au moment de leur arrestation, menottés et conduits à la DRAS comme des vulgaires bandits. 
Cette arrestation, qui intervient au moment où le monde vient à peine de célébrer la Journée Internationale de la liberté de la presse, est une preuve supplémentaire que les prédateurs de la liberté de la presse ne sont pas prêts à se conformer  ni à la loi, ni aux prescrits aussi bien de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples que des résolutions récentes de la 50ème session de la Commission africaine en la matière.
Le SNPP demande aux parties dans cette affaire de recourir aux organes compétents pour résoudre le différend, en l’occurrence les instances d’autorégulation de la presse congolaise ou alors les cours et tribunaux selon les procédures légales en la matière. 
 
Fait à Kinshasa, le 10 mai 2012.
          STANIS NKUNDIYE
      SECRETAIRE GENERAL DU SNPP
         PRESIDENT DE L’USYPAC

LEAVE A REPLY

*