Le siège de l’UNPC pillé

0
54

Le siège de l’UNPC (Union Nationale de la Presse du Congo), situé au second niveau de l’Immeuble Moanda, en face de Botour, sur l’avenue de la Presse, dans la commune de la Gombe, a été pillé de fond en comble hier mardi 26 mai 2015 en fin d’après-midi. Selon son président, Boucar Kasonga Tshilunde qui nous a livré l’information, un voisin l’a alerté pour lui signaler la présence d’inconnus qui venaient de casser portes et fenêtres, et étaient en train de tout emporter. Ceci s’est passé après la fermeture des bureaux et le départ de l’ensemble du personnel.

Revenus en catastrophe sur les lieux, il s’est trouvé devant un spectacle désolant : papiers éparpillés partout, tiroirs éventrés, portes et fenêtres cassées. Une évaluation sommaire lui a permis de constater que tous les dossiers étaient emportés, dont la malle de la Commission de la Carte, de même qu’une imprimante en couleur, un poste de radio ainsi que d’autres matériels de travail. Bref, il ne reste plus à l’UNPC ni dossiers des journalistes, ni documentation, ni pièces comptables, etc.

A en croire Kasonga Tshilunde, aucun élément ne permet pour l’heure d’identifier les auteurs du coup, ni de savoir pourquoi ils ont agi ainsi en plein jour, sans être inquiétés par qui que ce soit. Il faudra sans doute attendre les résultats d’une enquête policière ou judiciaire pour savoir ce qui s’est réellement passé hier au siège de l’UNPC, entre 16 heures et 20 heures. Sinistrée, cette organisation professionnelle se trouve complètement paralysée.

Kimp