Le Pnud secoue les Grands Lacs

0
31

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) a parrainé, le vendredi 04 juin 2010 à Goma, une étude visant à produire une analyse complète de la dynamique socio-économique transfrontalière dans la région des Grands Lacs africains, dans le cadre d’une réunion des économistes des bureaux de cet organisme en RDC. Il est question de définir une stratégie de renforcement des synergies des politiques d’investissement publics et privés des Etats membres de la Communauté des Economique des Pays des Grands Lacs (CEPGL).

Cette initiative fait suite à la rencontre organisée en avril 2010 entre le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’Onu pour la RDC, le Coordonnateur Résident des Nations Unies, le Coordonnateur humanitaire et représentant résident du Pnud, Fidèle Sarassoro, et le Secrétaire Exécutif adjoint de la CEPGL, le professeur Ntumba Luaba.

Ces plans stratégiques devraient tenir compte des cadres institutionnels de programmation du développement dans les provinces concernées et des potentialités d’intégration économique dans la région des Grands Lacs. Le Pnud a choisi les pistes envisagées pour la consolidation de la paix et une reprise économique durable, la relance effective de la CEPGL, qui regroupe la RDC, le Rwanda et le Burundi, en tant que facteur de paix, d’intégration économique sous-régionale et de développement. La stratégie appelle la disparition à long terme des frontières physiques, impulsant ainsi la liberté totale de circulation et d’échanges entre les individus ainsi que la réalisation d’un rêve pour les citoyens de ces pays.      

Chimelle Mwila Wanzola (stg/Ifasic)

LEAVE A REPLY

*