Le pari Unicef – EPSP : 1,5 millions d’enfants à l’école

0
29

Le vice-ministre à l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), en charge de l’Enseignement professionnel, Arthur Sédea a procédé au lancement de la campagne d’inscription en première année primaire et à la remise symbolique de fourniture scolaires pour les écoles publiques. Cette cérémonie qui s’est déroulée hier mardi, 24 août 2010, dans l’enceinte de l’EP Mbudi, dans la commune de Mont Ngafula, a connu la participation des autorités scolaires, tant nationales que provinciales qui résident dans la capitale. Prenant la parole à cette occasion, Arthur Sédea a circonscrit la cadre en précisant qu’il était heureux d’avoir tant d’invités au lancement de la campagne d’inscription en 1ère année primaire à travers tout le territoire national ; et de la remise symbolique au ministère de l’EPSP des fournitures scolaires – don gratuit de l’Unicef – aux élèves des écoles primaires public de la Rdc. 

          Il a rappelé que le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a signé un programme de coopération avec le gouvernement (2008-2012), en vue d’aboutir à la gratuité de l’Education de base prônée aussi bien par notre Constitution que par les Conventions internationales. Il a salué l’engagement de l’Unicef à accompagner les efforts du gouvernement pour atteindre les OMD, particulièrement, l’Education pour tous. 

Pour lui, la campagne d’inscription de l’année scolaire passée a vu s’accroître de 7% le taux des inscriptions et 80 % d’enfants ont reçu les fournitures scolaires. Il pense qu’il y a lieu de mieux faire cette année. Prenant à son tour la parole, Steven Lauwerier, représentant adjoint de l’Unicef a souligné le fait que la campagne d’inscription des enfants en âge d’aller à l’école, s’est fixée comme objectif principal d’inscrire chaque année en première année, 1.500.000 enfants, dont 750.000 filles.

          Pour l’Unicef, cette campagne reste une des stratégies novatrices et audacieuses mise en œuvre par la RDC pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement relatifs à la scolarisation primaire universelle, à la promotion de l’égalité des sexes, et à l’autonomisation des femmes d’ici 2015. Pour atténuer cette charge et par ricochet permettre à plus de familles d’envoyer leurs enfants à l’écoles, l’Unicef fournit gratuitement  aux nouveaux entrants en 1ère année primaire ainsi qu’à leurs enseignants dans toutes  les écoles primaires publiques conventionnées ou non conventionnées des fournitures  et matériels didactiques.

          Pour terminer, une fille a remercié le gouvernement et l’Unicef pour cette distribution car les enfants sont l’avenir du pays. Elle a invité tous les parents à  envoyer leurs enfants, filles et garçons à l’école. Il convient aussi de noter que la ministre provinciale de l’Education, Thérèse Olenga Kalonda, a aussi prononcé un mot de  bienvenue où elle a insisté sur l’obligation des parents, même des quartiers périphériques, à envoyer  leurs enfants à l’école.  

SAKAZ

 

LEAVE A REPLY

*