Le nouveau ministre du Plan à la découverte du SENAREC

0
1057

senarcC’est hier jeudi 15 août 2015 vers 15 heures que le  Secrétariat National pour le Renforcement des Capacités (SENAREC) a reçu la visite du nouveau ministre du Plan et de Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité, Georges Wembi Lwambo, dans ses locaux situés sur l’avenue Lubefu, dans la commune de Gombe. Cette visite guidée s’inscrivait dans le cadre d’une tournée qu’effectue ce membre du gouvernement, accompagné de son directeur de cabinet, depuis le mercredi 14 octobre 2015, dans les différentes structures qui sont sous la supervision du ministère du Plan.

Selon Georges wembi Lwambo, cette visite avait pour objectif principal de s’imprégner réellement du fonctionnement et du déroulement des travaux au sein de son administration et voir dans la mesure du possible comment améliorer certaines choses.

Le ministre du Plan a également apprécié les locaux dans lesquels le SENAREC est installé par rapport aux autres directions qu’il a déjà eu à visiter. Il s’est aussi réjoui de la qualité des travaux effectués par cette structure. « Vous êtes parmi les structures les plus grandes et les mieux organisées. Ce beau cadre doit être un facteur de motivation pour tout l’ensemble du personnel, de manière à travailler davantage d’arrache-pied dans le sens de votre mission, celle de coordonner toutes les activités de renforcement des capacités dans l’administration publique sur tout le territoire du Congo», a-t- il déclaré, tout en exhortant cadres et agents à poursuivre sur cette même lancée.

A ce sujet, notons que le bâtiment du SENAREC a été retapé en septembre 2014, grâce au financement de la Banque mondiale. Il n’y avait à l’époque qu’un seul bâtiment qui abritait cette structure. C’est grâce à ce financement que le SENAREC s’était doté d’un nouveau bâtiment construit en annexe. Ce dernier a une superficie de 424 cm² et compte environ 15 bureaux et une salle des réunions.

Georges Wembi a ainsi exprimé le vœu de revenir à la prochaine occasion, toujours dans le but de s’imprégner du déroulement des travaux car, dit-il, son ministère met tout en oeuvre afin que les différentes structures sous sa supervision soient bien gérées et mieux coordonnées.

Pendant ce temps, la joie se lisait sur les visages de tous les membres du personnel du SENAREC en général, et en particulier son Coordonateur, Gaspard Safari, qui s’est dit très flatté du fait que le ministre du Plan, à peine investi dans ses nouvelles fonctions, s’est décidé à rencontrer personnellement les agents de cette filière de son administration, malgré ses multiples tâches.

Il a par ailleurs renseigné que le SENAREC va établir d’ici peu un rapport qui reprend toutes les activités qu’il mène, afin de permettre à son nouveau manager d’être correctement renseigné sur son fonctionnement.

Il sied de noter que le SENAREC est une structure spécialisée du Ministère du Plan de la République Démocratique du Congo, qui s’occupe de tout ce qui concerne le renforcement des capacités dans l’Administration Publique.

En vertu de cette mission, le SENAREC joue le rôle de conception, d’impulsion, de contrôle-qualité, d’exécution et de suivi-évaluation.

Perside DIAWAKU