Le NDI lance une formation en faveur des jeunes des partis politiques

0
272

L’Institut National Démocratique pour les Affaires Internationales(NDI), a organisé une conférence de presse hier mercredi 11 février à son siège dans la commune de Ngaliema, pour annoncer le lancement d’une formation en leadership et service social en faveur des ligues des jeunes des partis politiques, dénommée «Jogo! ». A entendre les organisateurs, ce programme consiste à sensibiliser les jeunes  sur plusieurs thèmes  axés autour des valeurs éthiques à préserver dans l’apprentissage politique. On note par exemple la confiance en soi, l’humilité, le respect, la simplicité, le dévouement, la coopération, la responsabilité, l’honnêteté et la conviction.  Signalons aussi la présence remarquée des différents leaders des partis politiques de la place, notamment l’UNC, UDPS, PPRD, AFDC, etc. Ces derniers présenteront une liste des délégués aptes à suivre cette formation pour retransmettre la matière acquise à leurs bases respectives.

Dans son mot de bienvenue, la Directrice résidente de NDI, Eve Thompson, a fait savoir que durant ses sept dernières années passées en RDC,  la majorité des personnes qu’elle a pu rencontrer, ont déploré la perte de valeurs éthiques dans le comportement non seulement de la population mais aussi des acteurs politiques. Ces derniers, aussitôt arrivés au pouvoir, se détournent de leurs missions et ne se préoccupent plus des attentes de la population.

Selon elle, ce comportement n’est pas surprenant d’autant plus que cette génération a grandi sous le leadership du feu président Mobutu, un dictateur qui ne préservait que ses propres intérêts et non ceux du peuple.  C’est dans ce cadre que NDI organise cette formation pour endiguer les anti-valeurs et orienter la jeunesse vers le service de la communauté en se servant des valeurs éthiques.

Par ailleurs, Eve Thompson a indiqué que cette formation permettra aux jeunes de comprendre les stratégies à appliquer pour qu’un parti politique, parmi les 450 existant en RDC, se distingue des autres et même sur la manière dont on peut gagner la confiance de sa base.

Présentation du projet « jogo »

Pour  Patrick Lembo, chargé de la jeunesse et du genre à NDI, ladite formation qui débute aujourd’hui à huit heures au siège de cette structure et qui va s’étendre sur une période de cinq semaines se fera à l’aide d’un module à examiner pendant deux jours. Dans l’ensemble, vingt-quatre jeunes gens y prendront part dont 4 par parti politique. Il est exigé de leur part l’assiduité, la participation active que ce soit dans les devoirs à domicile ou pendant la formation, la restitution facile de la matière acquise et sa mise en application, etc. Il a aussi annoncé aux dirigeants des partis politiques présents à cette cérémonie, qu’ils recevront régulièrement des rapports sur la prestation de leurs délégués. Patrick Kembo a toutefois signalé que les partis politiques qui prendront part à cette formation sont essentiellement ceux partenaires au programme « Tomikotisa », financé par l’Agence  Américaine pour le Développement.

Il sied de noter que le NDI est une organisation non gouvernementale américaine, œuvrant pour le renforcement et le développement de la démocratie à travers le monde. Elle accorde un appui aux leaders politiques et dirigeants de la société civile qui travaillent dans l’établissement des valeurs et institutions démocratiques dans leurs pays respectifs.  Le NDI collabore aussi avec les partisans de la démocratie en vue de favoriser la tenue des élections libres et transparentes.
Perside DIAWAKU