Le Mouvement 8993 insiste pour la protection des citoyens

0
49

Après la publication des résultats de l’élection présidentielle, les craintes des dérapages et des échauffourées émises par le Mouvement 8993, une dynamique pour la promotion de la jeunesse congolaise, se sont vérifiées le vendredi 9 et le samedi 10 décembre dans plusieurs villes de la république.

Vagues de protestation par-ci par-là, érection des barricades sur la voie publique, saccage des magasins de quelques ressortissants étrangers, ainsi que des pneus brûlés sur la chaussée, la jeunesse s’est retrouvée au devant de toutes ces manifestations de colère. Et pire, il y a eu l’intervention des unités de la police qui aux dires des habitants de la commune de Ngiri-Ngiri, s’est soldée par de nombreux tirs en l’air. Quatre compatriotes auraient trouvé la mort.
Par la voix de son porte-parole, Mlle Josette Bahongela, le Mouvement 8993 est monté au créneau pour   Inviter les autorités tant civiles que militaires à tout mettre en œuvre pour que la proclamation des résultats ne soit pas un prétexte pour un déchaînement des passions. Cette dynamique pour la promotion de la jeunesse congolaise attend de la police et de l’armée la plus grande retenue. Car, pour les jeunes, la vie humaine doit absolument être considérée comme une valeur cardinale à protéger avant toute chose.

Auparavant, la dynamique pour la promotion de la jeunesse congolaise avait appelé à la conscience de tous les acteurs du processus électoral congolais, à savoir les observateurs internationaux et nationaux, à faire preuve d’un maximum d’impartialité et de responsabilité. Car, leur point de vue est de nature à éclairer utilement la population sur la manière dont se sont réellement déroulées les opérations de vote.

Objectif du M 8993 : promotion des valeurs humanistes

Mouvement des jeunes, conçu par les jeunes et pour les jeunes nés entre 1989 et 1993, l’association M 8993 a été créée, comme il faudrait le rappeler le 28 octobre 2011. Elle comprend 11.607 membres adhérents mus par des valeurs humanistes, prônant la paix et la non violence, et lutte contre les antivaleurs qui rongent la jeunesse congolaise. Ainsi ce mouvement combat la délinquance juvénile, la toxicomanie, la petite et la grande criminalité.
Las des discours de la haine proférés par certains acteurs politiques, les jeunes croyent qu’on ne peut plus hypothéquer le sang des Congolais, pour la conquête aveugle du pouvoir. Les jeunes nés entre 1989 et 1993 estiment que l’heure est venue pour que cette génération puisse montrer une nouvelle face de la jeunesse congolaise, responsable et soucieuse de son avenir.

Les échéances électorales doivent être une occasion pour cette jeunesse d’affirmer son attachement à des valeurs d’altruisme et de solidarité.
Le Mouvement 8993 invite d’autre part, les jeunes à embarquer dans le train électoral sans accrochages, en dévoilant au monde un véritable témoignage d’amour.  A travers cette dynamique de la jeunesse, les jeunes congolais disent à l’unisson aux autres jeunes de la planète :  » L’heure de cultiver l’amour et de bannir la haine est arrivée ! « .

Pour la suite du processus électoral, le M 8993 en appelle à tous les candidats aux prochaines élections provinciales et locales, à faire preuve de maturité politique, en considérant les adversaires politiques non pas comme des ennemis, mais comme des challengers qui concourent tous à proposer aux Congolais, des alternatives pour une autre gestion de la res publica.
Aussi doivent-ils s’abstenir des actes de provocation, des injures ou des insultes pouvant perturber les prochaines campagnes électorales et mettre en péril la cohésion nationale.
Espérons que ce message d’amour et de paix, ainsi que cette exhortation à la protection des citoyens dans la poursuite du processus électoral seront entendus.

                                       

  J.R.T.                          

LEAVE A REPLY

*