Le ministre Célestin Mbuyu satisfait de la collaboration de la profession pétrolière

0
57

Le 4 ème Congrès africain du pétrole et exposition, en sigle CAPE IV, tenu à Kinshasa, du 24 au 27 mars dernier, et qui a récolté un succès éclatant pour la RDC, pays organisateur de cette grande conférence continentale, relève certes du passé.  Mais pour que les assises de cet événement ne soient pas reléguées dans les oubliettes de l’histoire, Action Congo Events, vient de réaliser le film de cette réunion des pétroliers du continent africain sur support CD.

            Ce travail de haute facture a été apprécié par le ministre congolais des Hydrocarbures, Célestin Mbuyu Kabango, président de ce 4 ème congrès, qui dans sa préface, rappelle que la RDC, pays aux dimensions d’un sous-continent, et au sous-sol est constitué d’une part, de terrains d’âge cryptozoïque ( 2800 à 650 Ma) regorgeant de riches gisements métallifères et non métallifères qui font d’elle un «  scandale géologique », et d’autre part, des formations sédimentaires cryogénien-phanérozoïques ( 800 à 5 Ma) renfermant de multiples roches susceptibles d’être des roches mères et des roches magasins de pétrole pouvant ainsi faire de la RDC, un des géants pays pétroliers d’Afrique.

            A l’occasion de ce sommet des pays africains producteurs de pétrole, le ministre congolais des Hydrocarbures avait enfourché la trompette pour lancer un appel pressant aux compagnies pétrolières nationales et internationales à venir investir dans l’exploration et la production pétrolières et gazières des bassins sédimentaires congolais ( Bassin côtier, Cuvette centrale, bassins de la branche ouest du Rift est-africain) pour mettre en valeur les immenses ressources congolaises en hydrocarbures.

            Une invitation que beaucoup de sociétés pétrolières ont accueillie avec beaucoup d’enthousiasme. Car, nombreuses sont les délégations d’experts de ces multinationales qui affluent en RDC et se bousculent au portillon du ministère des Hydrocarbures pour tenter d’arracher qui un CPP, qui un accord d’exploration.

            Au sujet de la nouvelle assez répandue ces derniers temps dans les milieux pétroliers, faisant état de l’accroissement des recettes pétrolières, le ministre Célestin Mbuyu Kabango a lors de notre entretien, confirmé l’information et indiqué qu’un travail laborieux a été réalisé par ses services qui ont réussi à accroître de manière substantielle les recettes pétrolières hors producteurs. Ses recettes, a-t-il précisé, ont été multipliées par 8, sans donner plus de détails sur cette performance exceptionnelle qui mérite une mention spéciale à son administration. Il a cependant loué l’esprit de collaboration qui a régné entre son ministère et la profession pétrolière, esprit qu’il souhaite voir perpétuer à travers un partenariat constructif pour le développement de la RDC.

            Réceptionnant par la suite, le lot de 18 cartons de cassettes CD, le titulaire des Hydrocarbures de la RDC a remercié les responsables d’Action Congo Events pour le travail excellent qu’ils viennent de réaliser, avant de les féliciter pour la sensibilisation faite lors de ce congrès. Les images de cette conférence montrent que le climat des affaires prend de l’envol en RDC. Car, grâce à ce travail, on ne compte plus les délégations étrangères qui viennent solliciter les contrats d’exploration, d’exploitation et de production pétrolière.

La RDC devient fréquentable, a-t-il souligné, parce que le gouvernement a mis en pratique les recommandations du Chef de l’Etat. Raison pour laquelle nous réalisons de grandes avancées. Petit à petit, a-t-il fait observer, la RDC se développe. Ce qui nous permettra à coup sûr d’améliorer non seulement nos finances, mais également le bien-être de nos populations.

            Pour sa part, Francis Lusakueno, le réalisateur de ce film, a remercié le ministre des Hydrocarbures pour la confiance témoignée en l’expertise locale qui a permis à la RDC, d’économiser beaucoup en devises. Francis Lusakueno a exprimé également ses sentiments de gratitude au président de la République et au gouvernement pour leur soutien. Il s’est réjoui de constater que les autorités congolaises ont pris conscience de l’importance de la communication quand il s’agit des manifestations à caractère international organisées dans notre pays.

            Observateur fidèle, son agence a suivi étape par étape, le déroulement des travaux des experts, et au niveau ministériel, les réunions de l’APPA ( Association des pays africains producteurs de pétrole), tout comme la série des conférences du IV Congrès africain du pétrole et exposition.

            Il a été frappé particulièrement par l’accueil des délégations, le doigté dans l’organisation des rencontres et la tenue du grand congrès des producteurs africains du pétrole. Aussi il s’est dit fier de notre pays qui a réussi sur tous les tableaux, et laissé de bonnes impressions aux participants venus de divers horizons. 

               J.R.T.

LEAVE A REPLY

*