Le ministre Célestin Mbuyu : « C’est une grande perte pour l’APFK»

0
200

L’Alliance pour la Paix et la fraternité K.K. est en deuil. Le trésorier national adjoint Joseph Kalonji Betula n’est plus. Il a été emporté la semaine dernière, par un mal soudain qui ne lui a pas épargné le temps, d’épuiser les soins médicaux entamés à la clinique Ngaliema, ni donné l’occasion de se rendre en Afrique du Sud pour des soins plus approfondis, malgré tout le soutien lui apporté par le président national de cette grande organisation prônant la concorde nationale, M. Célestin Mbuyu Kabango. 

            Voilà pourquoi le grand-frère du défunt, ainsi que l’aînée des orphelins ont exprimé toute la reconnaissance de la famille à l’endroit du ministre des Hydrocarbures, pour l’appui apporté aux derniers moments de la vie de Kalonji Betula, leur frère et leur père.

            Aux obsèques organisées vendredi dernier, à la Place YMCA à Matonge, les membres du comité national et du comité provincial se sont inclinés devant la dépouille du trésorier national adjoint Joseph Kalonji Betula. Pour le comité national, il y avait le président national Célestin Mbuyu Kabango, le vice-président le général de brigade Mbuy Misamu, le secrétaire exécutif national Jean Rigobert Tshiamala, le trésorier national Léonard Kayembe Holwe, le secrétaire national chargé des relations publiques, Alexis Makashi et les conseillers, le DGA Mwema Mulungi Mbuyu et le directeur Kitungwa.

            Conduit par le président fédéral de Kinshasa Bony Mwawatadi, le comité fédéral était composé de Tshimanga Rico, et des membres des organisations des mamans et des jeunes de l’APFK.   

            C’est au nom de cette structure associative que le président national Célestin Mbuyu Kabango, accompagné des autres membres de ces différents comités, a déposé une gerbe des fleurs devant la chapelle ardente de l’illustre disparu.

            Par sa présence aux funérailles, Célestin Mbuyu Kabango a voulu rendre hommage à celui qui a été pour lui, au niveau du secrétariat général à l’Economie nationale, son chef de division unique, le responsable de son secrétariat administratif. S’il a gardé pour lui une pensée plus que pieuse, c’est pour les qualités exceptionnelles de ce collaborateur dont il a loué la compétence, l’humilité, la simplicité et la fidélité.

            Joseph Kalonji Betula a eu le mérite de partager les moments difficiles traversés par l’ancien secrétaire général à l’Economie nationale, comme dans les instants de bonheur, il a toujours été à ses côtés.

            L’on comprend dès lors toute la douleur qu’a ressentie le ministre des Hydrocarbures qui dès l’annonce de cette triste nouvelle, a immédiatement exprimé ses condoléances à la veuve et aux orphelins, mais s’est ensuite empressé de prendre en charge des frais importants occasionnés par les funérailles.

            C’est là un témoignage plus éloquent qu’un supérieur peut exprimer à l’endroit de son collaborateur, surtout en ce moment difficile.

            Célestin Mbuyu Kabango retient enfin de lui, des marques de soumission particulières d’un secrétaire de direction, chaque fois que des instructions de service lui étaient données. Kalonji Betula, «  Kalo » ou «  C.D.U. »pour les intimes, les exécutait machinalement sans se départir de la ligne de conduite lui tracée, et agissait quelquefois, comme son conseiller.

            C’est une grande perte pour l’APFK, a dit le président national Célestin Mbuyu Kabango, et d’ajouter qu’elle ne sera pas de sitôt comblée. Il a invité les membres des comité national et fédéral à soutenir la veuve et les orphelins qui ont besoin d’encadrement dans cette dure épreuve.

J.R.T.   

LEAVE A REPLY

*