Le message pathétique des petits-enfants

0
26

Zemanta Related Posts ThumbnailC’est avec beaucoup d’émotion que nous prenons la parole en cette circonstance douloureuse, au nom de tous les petits enfants, en vue de rendre un dernier hommage à notre regrettée grand-mère Christine Mbombo.

Nous voudrions, en premier lieu, saluer la présence nombreuse de tous les amis de la famille et de ceux qui ont connu la défunte pour la spontanéité avec laquelle vous nous avez apporté votre réconfort.

Soyez-en remerciés du plus profond de nos cœurs.

Deuxièmement, nous disons merci à Dieu pour cette circonstance conformément à sa parole qui dit qu’en tout temps et en toutes circonstances, bénissez l’Eternel. Mais ce matin, nous n’allons pas nous attarder sur la mort de notre regrettée grand-mère mais plutôt sur la vie qu’elle a vécue.

Que dire en souvenir de notre grand-mère, MC, comme nous aimions tant l’appeler ? Les mots sont tellement difficiles à trouver en pareille circonstance.

Tout ce que nous pouvons vous dire sur notre très chère MC, considérant sa vie et son caractère, c’est que vous pouvez employer à son sujet, les mots suivants ;: aimable, patiente, conciliante, humble, joviale…

Elle se souciait toujours du bien-être de tous ses petits-enfants et ne cessait de s’informer sur l’évolution de chacun d’eux notamment sur leurs études, leurs emplois ou encore leur mariage.

Personnellement, je me rappelle que chaque fois qu’elle me voyait, elle ne cessait de me poser des questions sur ma fiancée et sur le jour où je la lui présenterai. Malheureusement, je ne le ferai plus parce que la mort l’a emportée avant que je n’ai pu conclure mes fiançailles.

Elle a été cette femme vertueuse, qui avait un sens élevé de l’organisation. En effet, même dans ses vieux jours, et avant que la maladie ne l’immobilise à la maison, elle a su monter une activité lucrative.

Alors qu’il est d’usage que ce soit les enfants et les petits-enfants qui s’occupent des parents dans leurs vieux jours, elle tenait toujours à apporter sa contribution financière lors de tout événement important concernant la vie d’un de ses petits-enfants.

Comment continuer à lire ces discours sans que des larmes d’amour et de peine montent aux yeux ?

Comment lire ce texte alors qu’elle est tellement vivante dans nos cœurs et nos souvenirs ?

Elle était pour plusieurs un modèle à suivre, la tristesse de plusieurs témoignages qu’elle était une excellente grand-mère. A l’heure actuelle, il nous reste des milliers de souvenirs d’elle pour alimenter chacun de nos jours de vie.

Il est vrai que notre peine est immense et que son décès est une vraie douleur au cœur et à l’âme mais en tant que chrétiens, nous savons qu’elle repose dans un monde meilleur, un monde fait d’amour et de bonheur et que ce n’est qu’un au revoir.

La vie ne dire qu’un moment, mais notre amour pour elle, est éternel.

Nous ne l’oublierons jamais et nous t’aimerons à jamais.

Que ton âme repose en paix grand-mère».

(Texte lu par Christian Nkunkadi)

LEAVE A REPLY

*