Le Message du Graal compte saisir les instances judiciaires internationales

0
1265

Malgré le jugement obtenu au niveau du tribunal de Paix de Lemba condamnant l’aile dissidente et l’ordonnant de libérer le siège et le temple de l’asbl le Message du Graal et les différentes décisions des autorités administratives et politiques tant centrales que provinciales, la situation demeure inchangée, car le groupe dirigé par Me Médard PALANKOY continue à empêcher l’asbl de fonctionner. Il n’y a qu’en RDC où une dissidence peut s’emparer du siège et des lieux du culte sans qu’aucune autorité ne lève le doigt, a déclaré Innocent NDA Ngye Mpia, représentant légal et président de l’asbl le Message du Graal, le samedi dernier, au cours d’une conférence de presse tenue au siège provisoire à Gombe.

 C’est depuis quinze ans qu’une dissidence dirigée d’abord par le Dr ODIO Wobin et ensuite par Me Médard PALANKOY continue à exercer par défi ses activités illégales en prenant en otage le patrimoine de l’asbl légale et légitime. Il s’agit là d’une injustice et une illégalité qui énervent non seulement les lois et règlements de la République, mais surtout les autorités administratives, politiques et judiciaires du pays.

Nda Ngye a indiqué que le Message du Graal a son siège international inamovible à la cité du Graal au Vomperberg en Autriche dans la province du Tyrol. C’est le responsable international qui a la compétence de désigner les différents responsables nationaux. L’Ordonnance présidentielle de 1984 et les différents arrêtés ministériels de 1990 et 2008 reconnaissent Innocent Nda NGYE Mpia comme président Représentant légal jusqu’à ce jour.

Schisme international

 Le schisme international a éclaté, il y a plus de dix ans sous la conduite d’un certain Jürgen SPRICK qui, en compagnie d’un groupe d’autres disciples, avaient quitté le siège international et inamovible de Vomperberg/Tyrol pour aller s’installer ailleurs à Schwaz. Voilà comment est née la dissidence internationale, car ces gens-là ont refusé de se soumettre à l’autorité de Siegfried BERNHARDT, actuel Responsable international. En Rdc, c’est le Dr ODIO Wobin qui a créé la dissidence et a ainsi été exclu de l’asbl le Message du Graal par le siège international. Lui-même sera ensuite déchu par Me Médard PALANKOY. Alors que la dissidence internationale a quitté le siège international à Vomperberg pour s’installer à Schwaz, en RDC, la dissidence nationale a confisqué le siège national, ainsi que le temple érigés sur le terrain appartenant à Innocent NDA Ngye Mpia, reconnu comme « Zamba ya Nda Ngye ».

La terreur entretenue par la dissidence

 Bénéficiant des appuis de certaines autorités administratives, politiques et sécuritaires, la dissidence a posé  des actes de violence gratuite sur les dirigeants légaux et légitimes de l’asbl, notamment par des enlèvements, arrestations arbitraires, tortures et menaces de mort, des adeptes demeurés fidèles à l’aile légale et légitime. Pour empêcher l’aile légale et légitime d’accéder au lieu du culte, la dissidence a installé des éléments de la police au niveau du temple. Avec l’appui du bourgmestre de la Commune de Ngaliema, la dissidence a fait déguerpir sans titre ni mandat légal et judiciaire des familles résidant dans des maisons appartenant à l’asbl. Elle a aussi pris en otage le cimetière de l’asbl et empêche par force les autres adeptes restés fidèles à l’aile légale et légitime d’y enterrer leurs morts.

Décisions administratives et judiciaires

 Mieux que cela, Mme la Ministre de la Justice a dépêché une mission au siège international de Vomperberg/ Tyrol en Autriche pour vérifier les faits. Le rapport est fort accablant à charge de la dissidence. C’est la raison pour laquelle l’aile légale et légitime va bientôt saisir les instances judiciaires internationales pour que justice soit faite.

 

                            F.M.         

LEAVE A REPLY

*