Le message de Roger Meece aux acteurs sociaux

0
30

Une « Journée d’information et d’échange Monusco-Société civile de la ville de Kinshasa » s’est tenue le vendredi 27 août 2010,  dans les installations de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en Rd Congo (Monusco), situées dans la commune de Kintambo. A cette occasion, des délégations des cellules de base de la Société civile, provenant des 24 communes de la capitale ont activement participé à cette manifestation. Au total près de 400 délégués provenant des comités communaux de base étaient présents. Ces comités, au niveau de chaque commune, sont une émanation des forces vives de la Société civile de chaque commune, tel que voulu et recommandé par le Symposium de la Société civil qui s’était tenu l’année dernière au Centre catholique Nganda.

          Depuis le mois de septembre 2009, avec l’aide de la Monusco (Monuc à l’époque), Me Marie-André Muila (qui représentait le comité de suivi des décisions du symposium de la Société civile sur le plan national) et Norbert Yamba-Yamba (qui est le président du comité de suivi de la province de Kinshasa) ont sillonné les 24 communes de la capitale pour présenter à la Monusco l’impact des ongs, asbl et autres organisations de la société civile dans chaque commune, sensibiliser celles-ci à s’organiser et sur le mandat de la Monusco et le travail qu’elle a réalisé dans notre pays.

 A partir de cette compréhension, la base de la société civile devait envisager la meilleure façon de coopérer avec cette organisation de l’Onu. A l’occasion de la fin du mandat de la Monuc et du début de celui de la Monusco qui a coïncidé avec l’arrivée de son nouveau représentant, Roger Meece, la Société civile a organisé cette rencontre d’échange d’information. 

Pour la société civile,  priorité aux élections locales et municipales 

          Prenant la parole à cette occasion, Roger Meece a souligné l’importance particulière de la Société civile au Congo. Celle-ci, pour lui, doit aider le peuple congolais à mieux vivre les conditions sociale, économique et politique qu’il mérite. La Monusco est prête à collaborer avec elle aussi bien au niveau de la capitale que de l’intérieur du pays dans le cadre de la Résolution 1925 du Conseil de sécurité de l’Onu, créant la Monusco. Il a félicité tous les délégués qui se sont dérangés pour venir participer à cette rencontre. Par ailleurs, Norbert Yamba-Yamba a insisté pour que la Monusco fasse de son possible pour que les élections locales, communales et urbaines débutent le cycle électoral pour que la population ait à la base des élus soucieux de son développement. Pour introduire les débats, Me Muila a présenté le cadre de la rencontre du jour pendant que Mr Laurent de la Monusco faisait la modération.

          Tout l’avant-midi de cette journée a été consacré à la présentation de divers services que la Monusco fournit en appui au gouvernement de la Rd Congo ; cela va de la sécurité, à l’aide humanitaire ; du social à l’aide au développement, etc. L’après-midi a été consacré aux réflexions en carrefours pour mieux cibler la coopérations future entre les deux organisations. 

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*