Le Japon fête avec le Congo à Kinshasa

0
34

              Dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de notre indépendance, des musiciens japonais ont décidé de célébrer cette fête avec les congolais. Arrivés à Kinshasa depuis  lundi, les neuf disciples d’Orphée vont se produire pendant trois jour d’affilée dès le milieu de cette semaine. La première production est prévue le jeudi 24 juin au Stade des Martyrs à 15 heures. Le lendemain, ils seront à la RTNC. La boucle sera bouclée le samedi 26 juin 2010 au Palais du Peuple à 18 heures. Seules les personnes invitées auront accès aux deux des trois spectacles des artistes nippons. Néanmoins, celui du 24 juin 2010 sera porte ouverte. Les cartons d’invitation sont à retirer à l’ambassade du Japon.

              Hormis les prestations scéniques, nos hôtes vont échanger avec les professeurs et étudiants de l’Institut National des Arts. Un autre atelier musical se fera avec les enfants congolais à l’Espace Masolo à Masina.

 

              Le déplacement de neuf artistes  traduit la volonté du gouvernement nippon de renforcer ses échanges culturels pour un enrichissement mutuel entre les deux peuples.

              Ondeko-Za, Aga- Shio et Bambo Orchestra sont les noms de trois groupes présents dans la capitale depuis ce lundi 21 juin 2010. Ondeko- Za est réputée pour ses tambours appelés Taiko.  Leur philosophie de la musique est le marathon. Les sociétaires d’Aga – Shio utilisent la guitare à trois cordes et le jazz piano. Le son du shamisen tiré de cette musique est le plus beau de tous les sons indigènes du Japon. Le dernier groupe se singularise par sa philosophie naturaliste, son implication environnementale et sa mission socio culturelle.

              C’est en partenariat avec le Commissariat général du Cinquantenaire, le ministère de la Culture… que l’ambassade du Japon organise ces événements.

 

Jean- Pierre Nkutun

LEAVE A REPLY

*