Le guitariste Rolly emporte la palme

0
50

La lutte était âpre entre une vingtaine de concurrents au grand prix du Festival Lindanda. Après trois jours (du 29 au 31 juillet) de tutoiement sur la guitare, un instrument aux sons endiablés, le choix difficile mais judicieux du jury est tombé sur le jeune guitariste Rolly Malagu Wakuteka. C’était samedi dernier à l’Espace Eza Possibles de la commune de Lingwala. Il a bénéficié d’un trophée fabriqué par l’atelier de sculpture de l’Académie des Beaux-Arts dirigé par Kams Kadima Dienda et d’une guitare électrique IBANEZ offerte par l’association Linango. C’est son représentant, Pytshens Kambilo, lui-même guitariste de renom résidant à Paris, en France, qui s’est chargé de la remise. Jeune congolais de 25 ans, Rolly est un artiste qui évolue en solo dans sa commune de Lingwala. S’il est exploité à bon escient, il pourra constituer un atout important pour les orchestres professionnels de la capitale congolaise. C’est le jeune Mobe Molondo Ipala (23 ans) qui l’a talonné de près. Il dispose d’une doigtée non négligeable. Le troisième lauréat se nomme Stanislas Kalamba Musakayi. Il a étonné par son fair-play.  Juste après la proclamation des résultats, le guitariste de 28 ans a déposé en toute sportivité sa guitare en signe d’honneur envers plus fort que lui. Un geste d’humilité qui n’est pas passé inaperçu aux yeux du jury qui l’a invité à se représenter à la prochaine édition. 

 

 En prélude à cette proclamation, 7 jeunes groupes kinois ont animé la soirée finale. Il s’agit, de : Marrakas, Kabouklino, K’s Group, Free Jazz, Mam’Afrika, Shak Shakito et Mj & Fa#. Pour le public présent, l’avenir de la musique congolaise se dessine grâce à l’apport de ce festival organisé par l’Association Linango et le Music Club de Kinshasa. En plus, l’organisation a recouru à des férus de l’art d’Orphée pour trancher en toute neutralité. Parmi eux, des artistes professionnels tels que Jean Goubald Kalala et Bafa Mastaki ainsi qu’une expertise artistique des journalistes Pepitho Ngudie et Serge Gontcho.
   Face au succès de cette première édition, ses initiateurs Michel Ngongo du MCK et Pytshens Kambilo de l’association Linango, ont promis de garder la flamme allumée et de voir l’autorité compétente en la matière apporter son appui.  « Que la deuxième édition soit encore plus performante avec des activités diverses telles que les concerts, le concours, les ateliers d’étude et les conférences autour de l’élément central LINDANDA ou la Guitare. Nous espérons vous retrouver Fidèle en 2011 et toujours plus solidaires pour le développement et la promotion de la culture en générale et de la musique en particulier», ont-ils conclu.
 En somme, l’Association Linango a son siège au n°54 de l’avenue Kinsuka, dans le quartier Kinsuka Pêcheurs de la commune de Ngaliema. Alors que l’Association Musique Club de Kinshasa, MCK en sigle, est situé dans l’enceinte paroissiale de l’église Ste Anne, dans la commune de Gombe.

Eddy KBABEYA

LEAVE A REPLY

*