Le Gouvernement provincial et Immo Serkas unis pour lutter contre l’insécurité alimentaire à Kinshasa

0
119
La salle des réunions de l’hôtel du Gouvernement provincial de Kinshasa a servi de cadre, hier mardi 7 juillet en début d’après-midi, à la cérémonie de lancement des activités agro-pastorales en vue de la matérialisation du protocole d’accord de partenariat, conclu le 30 avril 2015, entre le ministère provincial de l’Agriculture et du Développement rural et la société Immo Serkas Sarl.
Ledit protocole qui porte les signatures du ministre provincial de l’Agriculture et du Développement rural Magloire Kabemba Okandja et du PDG de la société Immo Serkas Sarl Serge Kasanda Lubamba, définit le champ et les modalités d’application du contrat qui lie les deux parties.
 Il porte notamment sur : la lutte contre l’insécurité alimentaire par l’inondation du marché kinois en produits de première nécessité ; l’amélioration des techniques agricoles à travers la formation et la mécanisation ; la création des fermes destinées à l’agriculture et l’élevage.
            Aux termes du contrat, le ministère s’engage à mettre à la disposition du partenaire des concessions des terres pour l’implantation des structures ainsi que des facilités administratives et juridiques pour la sécurisation des sites.
            Il prend également l’engagement de mettre à la disposition du partenaire les tracteurs et accessoires de l’administration urbaine, ainsi que des intrants et matériels aratoires nécessaires à la réalisation des projets ;
            Le gouvernement provincial s’engage enfin à appuyer le partenaire sur ses fonds propres ou sur financement provenant des fonds de la campagne agricole.
            Pour sa part, le partenaire (Immo Serkas) s’engage à augmenter sa production en élargissant sa sphère d’action aux spécialités végétales, animales et de pêche ; à transformer des produits par la création d’une industrie agro-alimentaire ; à implanter dans les communes des points de vente des produits pour lutter contre la hausse des prix.
            En vue d’assurer le suivi et l’évaluation du protocole d’accord, un comité de pilotage a été mis en place. Il est composé notamment du ministre, de son directeur de cabinet, de son conseiller en charge de l’Agriculture et de deux chefs de division d’une part ; et du PDG d’Immo Serkas avec deux membres du conseil d’administration d’autre part. Il est présidé par le ministre et se réunit une fois par trimestre ou chaque fois que de besoin.
            La durée du protocole d’accord conclu est de trois ans renouvelable par tacite reconduction. Il peut être modifié à la demande de l’une des parties contractantes.
La passion de Serge Kasanda pour l’agriculture
            Dans son discours de circonstance, le n°1 de la société Immo Serkas Sarl a déclaré avoir de la passion pour l’agriculture. C’est la raison de son engagement dans le secteur non pour gagner de l’argent, mais matérialiser son rêve. Celui d’appuyer l’autorité urbaine dans la lutte contre l’insécurité alimentaire .            « Cet accord avec le Gouvernement provincial, nous le croyons, apportera indiscutablement une valeur ajoutée dans notre combat permanent contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans la ville de Kinshasa », a déclaré le n°1 de la société Immo Serkas Sarl.
            A son tour, le ministre Magloire Kabemba Okandja a tenu à rassurer son partenaire de la détermination de son gouvernement à juguler la carence des produits alimentaires dans la capitale, en vue de combattre la spéculation des prix sur le marché.
            C’est dans cet objectif d’inonder le marché en produits de première nécessité que le présent protocole d’accord a été conclu, a-t-il précisé. Avant de dévoiler le plan urbain en la matière, à savoir : permettre aux Kinois de consommer « made in Kin », et par-delà parvenir à exporter. Le plan permettra également la résorber le chômage dans la ville par la création des emplois.
Dom