Le «Forum des leaders» pour des pourparlers congolo-congolais

0
32

 

C’est à l’occasion de son lancement, le 23 novembre 2012, que « Forum des leaders », une plate-forme de la société civile, exige ici et maintenant, un dialogue pour sortir de la situation de belligérance du pays.

Ce dialogue  a été réclamé à l’espace Bomoto, à Matonge, où les organisations représentatives de la société civile affiliées à Forum des leaders avaient répondu à l’appel. 

Le coordonnateur élu de la nouvelle plate-forme, le Dr Freddy Bonganga, a appelé ses compatriotes à bousculer les données pour que tout change, en commençant par faire pression pour obtenir un dialogue qui réunisse les têtes d’affiche de la société civile, les politiques de Kinshasa, le gouvernement et la rébellion. A «Forum des leaders», on est d’avis que c’est la seule issue à la crise partie de la sphère septentrionale du pays. Au sujet des causes, Bonganga et ses pairs accusent : la mauvaise répartition du revenu national est à la base des tensions.

Au chapitre de la Ceni, la plate-forme s’est déclarée preneuse et vise la présidence de l’institution électorale «au regard de l’échec cuisant des animateurs actuels». Côté gouvernement, pour une plate-forme qui revendique un leadership responsable, le budget Matata 2012 n’est pas social. Parce que, a poursuivi l’orateur, le gros morceau profite plus aux institutions et à leurs animateurs qu’à la population.

Revenant sur la Ceni, «Forum des leaders» estime que le quota de deux sièges attribués aux «societards» est bien mince au regard de la configuration actuelle du paysage national.

Se battre pour la population

Déclinant ses priorités durant son mandat, le Dr Bonganga a révélé aux sociétaires que son combat est naturellement engagé pour ses compatriotes. Il l’inscrit dans une approche de responsabilité. D’où son appel lancé à la population invitée à exiger des comptes à ses dirigeants. «Vous devez demander des comptes à ceux qui nous dirigent. La RDC est un pays à nous tous et la reddition des comptes est exigée», a lancé ce leader. Sa bataille en amont consistera en actions de lobbying avec un seul objectif : obtenir des dirigeants de faire la volonté du peuple.  

Tshieke Bukasa                

LEAVE A REPLY

*