Le FNPSS déplore l’acharnement de certains services de l’Etat

0
303

La directrice générale du Fonds national de promotion et de service social, FNPSS en sigle, Me Alice Mirimo Kabetsi, a évoqué hier lundi 7 septembre 2015, au cours d’un échange avec quelques journalistes, les problèmes auxquels est confrontée son institution.

            En effet, elle en a profité pour faire une mise au point sur les attributions du FNPSS placé sous la tutelle du ministère des Affaires sociales, et la confusion qu’entretiennent certains services de l’Etat.

            S’agissant du rôle du FNPSS, Me Alice Mirimo a indiqué que sa structure est le levier du gouvernement congolais dans la mobilisation des ressources pour la mise en place des mécanismes durables de protection sociale en RDC. La protection sociale n’est pas à confondre avec la sécurité  sociale qui concerne la prévention des risques sociaux des travailleurs cotisant eux-mêmes à cette fin. Par contre, la protection sociale résulte de la mise en place des mécanismes durables pour organiser l’accès aux services sociaux de base pour toutes les couches sociales de la population, principalement les plus vulnérables et défavorisées, ainsi que l’organisation du cycle de relèvement social.

            Plusieurs textes de lois ont renforcé ses attributions, faisant de cette institution, non seulement un organe-conseil du gouvernement dans sa mission transversale  d’appuyer l’action sociale et humanitaire, mais aussi une banque sociale. Et cela aussi dans l’optique de mettre fin au cycle de tâtonnements et des interventions opportunistes dans le domaine social et humanitaire, et d’éviter le coulage des fonds dans ce secteur.

            Parlant de la Table –ronde nationale  sur la validation de la politique nationale de protection sociale en RDC, la D.G. du FNPSS regrette le fait qu’elle avait saisi en son temps la Vice-primature de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, pour faire remarquer que ce processus d’élaboration de la politique et de la stratégie nationale de protection sociale en RDC, était déjà en cours de réalisation au niveau de sa structure. Malgré cette alerte, cette correspondance est demeurée lettre morte.

            Une fois de plus, Me Alice Mirimo fait savoir que cette question avait été réglée en son temps, par le Premier ministre. Que deux ministères, celui des Affaires sociales et de l’Emploi se lancent dans le même travail, constitue un dédoublement des initiatives. Et d’ajouter que son institution se trouve actuellement en phase de réception des soumissions pour le recrutement d’un consultant.

            Aussi pour mettre fin à la confusion, le FNPSS exhorte les bailleurs de fonds à observer le principe d’alignement conformément à la Déclaration de Paris, en prenant en compte l’évolution du processus au niveau du ministère des Affaires sociales et du groupe thématique «  Protection sociale ».

Le FNPSS suggère au ministère de l’Emploi et aux partenaires, de recadrer leur  intervention tout en tenant compte des dispositions de l’ordonnance présidentielle relative aux attributions des ministères, ainsi que les instructions du Premier ministre.

MELBA MUZOLA