Le dossier New Canon-DCMP sera-t-il tranché après le match DCMP-FAN ?

0
31

Le jeudi 15 avril dernier, au stade des Martyrs, sont organisées, par la Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN), les demi-finales des préliminaires de la 46ème Coupe du Congo.

L’AS Dragons soumet l’AC Foyo par 2-1, tandis que l’autre rencontre entre le SC New Canon Buromeca et le DC Motema Pembe, tenant du trophée, se solde sur la marque de parité, 1-1, qui entraîne l’épreuve des tirs au but. A cet exercice, la première série se termine par 3-3, le gardien Matampi Vumi Ley du DC Motema Pembe en a capté deux. Quand s’ouvre la 2ème série et que son partenaire, le latéral gauche Bivala Nkembi, met son tir sur la barre, Matampi prétexte que la lumière est insuffisante alors qu’à son tour, Mvemba du SC New Canon Buromeca se présente avec sa balle au point de penalty. Son capitaine, Bokese Gladys, et certains accompagnateurs de son équipe le pressent de ne pas obtempérer aux ordres de l’arbitre Mupemba Ignace. Après une attente légale de 15 minutes, les officiels quittent le terrain.

Réuni le lendemain, le comité organisateur dont les décisions sont sans appel, selon les textes en vigueur, décide match perdu pour le DC Motema Pembe, conformément à l’article 59 du Code Disciplinaire de la FECOFA, et une amende correctionnelle de 480$ lui est infligée. Pour l’arbitre central, avant le début des tirs au but, aucun club n’avait émis une quelconque objection sur l’insuffisance de la lumière, laquelle n’avait pas varié du premier tir jusqu’au refus du gardien du DC Motema Pembe de se placer à l’endroit indiqué pour la poursuite de l’exécution des tirs au but. En plus, suivant la notification de la LIFKIN, les réserves formulées par le DC Motema Pembe au verso du rapport du commissaire au match et non au verso de la feuille du match (cfr article 298 alinéa 2 § 2 et 3), n’ont pas été appuyées par une réclamation dans le délai fixé par l’article 8 du Règlement de la compétition. Ainsi, a été programmée, pour le samedi 17 avril 2010, au stade des Martyrs, la finale New Canon Buromeca-Dragons.

Le jour venu, intervention du Vice-gouverneur de la Ville de Kinshasa à l’issue d’une réunion d’urgence tenue à l’Hôtel de Ville qui renvoie la rencontre sine die pour des «raisons sécuritaires», les supporters du DC Motema Pembe ayant promis de perturber le match devant désigner le représentant kinois au tour inter-ligues. Un grand nombre s’était déplacé le matin au lieu de la rencontre qui abrite également le cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports et, en sus, une séance d’entraînement du DC Motema Pembe y était prévue à l’heure du coup d’envoi de la finale New Canon Buromeca-Dragons.

Entre-temps, l’équipe sanctionnée a déposé une évocation à la FECOFA, organisatrice de la Coupe du Congo au niveau plus large. Dix-sept jours plus tard, le point n’a toujours pas été discuté. Et, des soupçons commencent à s’élever sur l’intention des membres de cet organe national de chercher à traîner le dossier pour attendre le verdict du match retour entre le DC Motema Pembe et l’AS FAN (Forces armées nigériennes), comptant pour les 8èmes de finale de la 7ème Coupe de la Confédération, ce samedi au stade des Martyrs. La participation du DC Motema Pembe aux prochaines échéances africaines serait-elle réellement la cause prioritaire de son blocage?

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*