Le cri de détresse des usagers de la route de Cecomaf

0
71

La grande pluviométrie que connaît Kinshasa en ce mois d’avril ne fait pas le bonheur des usagers de la route de Cecomaf, dans la commune de Ndjili. Cette voie est devenue une constellation d’étangs, avec des eaux des pluies qui occupent, en permanence, le fond des nids de poule. Et, au niveau de l’arrêt Boki, au quartier 8, on a affaire à un authentique « lac » que redoutent même les conducteurs de gros véhicules qui font la navette entre Ndjili et Ndjili-Brasserie, Dingi-Dingi, Ntampa, Manenga.

Les résidents de cette partie qui passe pour le grenier de la capitale ont les yeux tournés vers le Président de la République, qui s’est aventuré dans le secteur il y a un mois et qui a promis la réhabilitation urgente de cette route de desserte agricole.

Chancelvie Bateke

(Stg/Unikin)

 

LEAVE A REPLY

*