Le congrès du PNR en gestation

0
32

 Rentré au pays le jeudi 17 mars en provenance des Etats-Unis, le président du Parti National pour la Réforme( PNR), Delphy Kyubwa, a annoncé la tenue prochaine du congrès de son parti afin de lever les grandes options face aux enjeux électoraux qui se pointent.« Notre position sur les élections de 2011 sera connue après les débats du congrès qui aura lieu dans les jours à venir… » a-t-il promis, tout en soulignant son refus de rester passif aux turbulences que traverse le pays. Dans le même registre, Delphy Kyubwa a souligné que l’adhésion de son parti à une quelconque plate-forme est consécutive à cette grande rencontre. D’ores et déjà, il a fait noter que la vision du PNR se résume en un changement radical pour un renouveau national.
 Plus soucieux de l’amélioration des conditions sociales de la population que de l’appartenance politique, Delphy Kyubwa a, à l’occasion de son retour, invité les militants du PNR à plus de dynamisme pour mener ensemble le combat démocratique.
 Il faudrait noter que durant les 11 mois d’absence du président Kyubwa, le parti a été conduit des mains de maître par son secretaire général, le Dr Jean Bosco  Nenele Mompongo. Ce dernier s’est employé, durant cette période, à inculquer l’idéologie réformiste aux membres et sympathisants du PNR. Entre autres visions et projet que caresse le PNR, il y  la réforme du système politique pour une amélioration de l’accès aux services sociaux de base. Concrètement, il s’agit d’engager une vaste lutte contre les mauvaises pratiques politiques.
 Partisan de la modernisation et de l’informatisation du secteur des régies financières ainsi que du système de contrôle et de gestion des entreprises publiques, le PNR soutient que c’est la seule voie pour accroître les recettes nationales, initier et promouvoir des projets de création d’emplois et garantir ainsi le minimum vital à tous.
    Du point de vue social, le PNR prône la redéfinition de la politique salariale nationale pour mieux combattre la corruption, le détournement des fonds, l’injustice et la pauvreté.
 Ancien cadre du gouvernement de l’Etat de Californie aux USA, Delphy Kyubwa y a œuvré comme directeur informatique au ministère de la technologie. Affirmant être en possession des connaissances utiles pour la RDC, cet ingénieur en génie informatique de l’Université de Sacramento, affirme haut et fort avoir une vision pour l’amélioration des conditions sociales des Congolais.
Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*