Le coin du pasteur : les réalités du sanctuaire

0
54

La Bible déclare : « Tu offriras chaque jour un taureau en sacrifice pour le péché, pour l’expiation, tu purifieras l’autel (Exode 29 : 36).  Et l’Eternel vous l’a donnée, afin que vous portiez l’iniquité de l’assemblée, afin que vous fassiez pour elle l’expiation devant l’Eternel » (Lévitique 10 :17).

 Ce sera pour vous une loi perpétuelle : il se fera une fois chaque année l’expiation pour les enfants d’Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que Dieu avait ordonné à Moïse » (Lév. 16 :34). Aarib prendra deux boucs et il les placera devant l’Eternel à l’entrée de la tente d’assignation. Il jetera le sort sur les deux boucs, un sort pour l’Eternel et un sort pour Azazel (qui vient d’Azal qui signifie éloigner). Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquels ils ont péché, il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge. Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre desolée, il sera chassé dans le désert » (Lévitique 16 : 7-8,21-22).

Bien aîmés, ce bouc ne connaissait pas vos péhés, ni vos iniquités, mais il était obligé de porter vos fautes malgré lui. C’était l’ancienne alliance.

                        L’Ecriture dit : « Il y a ainsi abolition d’une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, car la loi n’a rien amené à la perfection, et introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu ». (Héb. 7 :18-19).

            C’est pourquoi Héb.9 :11-14 dit : « Le Seigneur est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir, il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création, et il est  entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Car, si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la char, combien plus le sang du Seigneur, qu, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tâche à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu-vivant.

            C’est pourquoi 1 Jean 2 :1-2 dit : «Nos petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Yehoswah le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier… » « Je vous écris, petits-enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom… Que ce que vous avez entendu demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu’il nous  a faite, c’est la vie éternelle » (1 Jean 2 :12,24-25). Pierre dit : « Vous au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une national sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui ous a appelés de ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois, n(‘étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple d’Elohim, vous aui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde (1 Pierre 2 :9-10).

            Mes frères, voilà pourquoi je prendrai soin de vous rappeler ces choses bien que vous le sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente. Paul dit : « Je métonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelé par sa grâce pour passer à un autre Evangile. Non pas qu’il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent et qui veulent renverser l’Evangile du Seigneur… » en vous disant que vous êtes toujours des pécheurs et qu’il faut passer par eux pour la délivrance, comme c’est l’habitude actuellement, oubliant ainsi tout le travail abattu par le Seigneur sur la croix, l’Ecriture dit : « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème !… Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur du Seigneur ». (Galates 1 : 6-10).

            Sur la croix, il a dit : « Tout est accompli » (Jn 19 :30). Cela voulait dire : « Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant sur la croix, il a dépouillé les dominations et les autorités et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix ». Col 2 : 14-15. Plus loin, il ajoute : « Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et sur les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire ». Luc 10 :19.

            Mais comme il y a beaucoup de faux pasteurs, Paul nous avertit en Philipiens 3 : 18-19 : Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Ha-Mahwayah, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. Leur fin sera la perdition, ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre ».

Célestin Kanku

LEAVE A REPLY

*