Le cinéma espagnol dans nos rues

0
24

 Un mois et demi après sa prise de fonction, le nouvel ambassadeur du royaume d’Espagne en RD Congo, Antonio Fernandez de Mazarambroz, a lancé hier jeudi 2 août 2012 dans la chancellerie de ce pays à Kinshasa, la dixième semaine du cinéma espagnol en RD Congo. Evénement culturel visant la diffusion de la langue et de la culture espagnoles, cette édition s’ouvre dans la capitale à partir du 6 août et dans les villes de Matadi et Kisangani dès le 27 août prochain.

 Au cœur des programmes, il est prévu à Kinshasa des projections dans la commune de la Gombe (salle polyvalente du Centre pour handicapés et Institut national des Arts) et dans les communes éloignées dont Kimbanseke( Espace ATA), Masina(Espace Masolo) et N’Djili( K-Mu Théâtre). « La coopération internationale n’est pas seulement de l’argent. Nous visons la coopération culturelle car elle donne des outils permettant de développer la personne qui est la clé de la culture…», a précisé le diplomate, confirmant le but de faire participer la culture espagnole au plus grand nombre des Congolais possible à travers les projections dans ces espaces culturels.
 Parmi les œuvres qui seront à l’honneur, il convient de citer « Belle époque », « Chico et Rita » (film d’animation), « Atame », « Mataharis », « El secreto de sus ojos », etc. Séances de projection programmées gratuites, elles se clôtureront le 10 août à Gombe et le 1er septembre à la cité.
 Somme toute, l’ambassadeur Antonio Fernandez de Mazarambroz a invité le public congolais à venir nombreux suivre ces œuvres de haute facture car cette semaine peut-être le début de la coopération cinématographique entre l’Espagne et la RD Congo.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*