Le Brésil et la RD Congo ont signé un protocole d’accord

0
49

Notre pays, la Rd Congo, pays potentiellement très riche en minerais, vient de prouver la richesse de son sous-sol par la signature d’un protocole d’accord avec un pays ami, le Brésil qui possède à s’y méprendre, des potentialités semblables à celles de notre pays. Pour concrétiser cette signature, une délégation venant de la société d’Etat brésilienne « Petrobras » a atterri dans la capitale congolaise. Elle était composée du chef de délégation, Benicio Schettini Frazäo, de son assistante Mlle Andrea Pontual et d’un expert en question de développement du secteur pétrolier, Pedro Augusto Cortes Xaxier Bastos. Ils ont signé un « Protocole d’accord » qui donne la possibilité à la société Petrobras d’exploiter à terme, certains gisements pétroliers situés à l’Est de la Rd Congo, c’est-à-dire, vers le Lac Tanganyika.

Cette délégation a été successivement reçue à son arrivée par le ministre des Hydrocarbures, Célestin Mbuyu Kabango et par le Président du Conseil d’Administration et le chargé de mission a.i. de la Congolaise des Hydrocarbures (Cohydro), entourés de leurs proches collaborateurs. Prenant la parole à cette occasion, le ministre des Hydrocarbures a signalé que c’était sur l’ordre du Président de la République attaché au développement de la coopération Sud-Sud, que le gouvernement de notre pays a contacté les responsables de Petrobras pour une coopération dans le domaine des hydrocarbures, d’autant plus que cette société détient une expertise avérée dans le secteur de l’exploitation pétrolière.

Les conditions environnementales, le sol et le sous-sol du Brésil et de la Rd Congo ayant des similitudes frappantes, le gouvernement de la Rd Congo, selon le ministre Célestin Mbuyu Kabanga a affirmé la volonté du Président de la République de voir son pays bénéficier de l’expérience brésilienne. A cela il convient d’ajouter, selon le ministre, l’assiette financière consistante de Petrobras qui présage que les deux pays feront de bonnes affaires.

Le comité de gestion de la Cohydro a insisté, lors de la réunion préparatoire à la signature du Protocole d’accord, sur les bonnes dispositions du côté de la Congolaise des Hydrocarbures pour la réussite de cette coopération dans le secteur du pétrole. Il s’est dit persuadé que Petrobras a montré les mêmes disposition à travers le chaleureux accueil qu’elle avait réservé à la délégation congolaise au Brésil. La délégation brésilienne s’est montrée totalement disposée à entretenir une coopération fructueuse avec la Rd Congo, et particulièrement la Cohydro. Elle a signalé par la voix de son chef de mission, que dans un futur proche, une délégation d’expert de la Petrobras descendra au Congo pour des études appropriées, consécutives à ce Protocole d’accord.

RSK

LEAVE A REPLY

*