Le Baromètre de la BCC affiche une forte progression en juin 2013

0
21

franc_congolais_entreprendre2Prélevé à +11,9% du solde global brut d’opinions pondérées des chefs d’entreprises tous secteurs confondus en mai 2013,  le baromètre de conjoncture de la Banque Centrale du Congo, BCC, vient de passer à +17,3% en l’espace d’un mois, soit à la fin de juin dernier.

            L’annonce est de la Direction générale de la politique monétaire et des opérations bancaires, qui explique que cette évolution positive traduit pour la première fois de l’année en cours un regain d’optimisme de l’opinion des entrepreneurs de la quasi-totalité des secteurs d’activités économiques nationales, tout en confirmant une montée significative de la conjoncture du pays.

            Par ailleurs, on indique que ce regain d’indicateur de confiance des entrepreneurs en rapport avec l’amélioration du climat des affaires, est dû aux perspectives plus ou moins optimistes tant au plan national qu’international. Cela est dû d’une part, par la poursuite de l’amélioration des activités économiques intérieures appuyées par la demande et, d’autre part par le redressement graduel de l’économie mondiale.

            On note, à ce sujet par exemple, dans le secteur des industries manufacturières que le retour de l’optimisme des chefs d’entreprises, observé depuis plus d’une année reste encore marqué au cours du mois sous examen par une perte importante de confiance reflétée par une courbe de solde brut d’opinions pondérées des entrepreneurs. Cette courbe est orientée à la baisse en passant d’un mois à l’autre, soit de +27,4% à +3,1% en juin.

            Ce pli, explique le communiqué de presse, est à mettre en ligne avec la détérioration des prévisions de l’emploi et de la demande dans le secteur des industries manufacturières.

            Quant aux industries extractives, on signale que l’optimisme des entrepreneurs reste toujours de mise à travers une forte progression du solde brut d’opinions pondérées, qui a atteint +20,7% en juin, contre +11,8% enregistrés un mois plus tôt.

            Dans le secteur des mines, le renforcement de la conjoncture s’explique par le maintien des exportations des produits miniers congolais vers les économies émergentes, en dépit de la volatilité de leurs cours peu reluisants sur les marchés mondiaux.

Dans le secteur de la construction, le retour de la confiance se traduit par un redressement du solde brut d’opinions ayant atteint +16,5% en juin, alors qu’il s’établissait  à +6,8 en mai.

            Le regain d’activités dans ce secteur se justifie par la forte hausse de la demande des travaux enregistrée au cours de la période sous revue et aussi au caractère attrayant des prix ad hoc.

            Pour ce qui est du secteur des services, après le pessimisme affiché par les chefs d’entreprises en mai, on constate une nette amélioration du climat conjoncturel par un renversement de tendance du solde brut d’opinions qui s’est établi à +3,9% en juin, contre -5,1% un mois auparavant.

            On indique ici que les entrepreneurs ont repris la confiance suite aux perspectives favorables de la conjoncture économique grâce au dynamisme des activités financières, des services rendus aux entreprises (publicité, réparation, etc.) des transports et communications dont les prévisions s’annoncent plus que favorables à l’approche de la période de grandes vacances.

Avec les résultats du mois sous publication, l’Autorité monétaire annonce qu’elle vient d’atteindre un nombre de trente six observations constituant ainsi le minima exigé pour pouvoir procéder à la transformation de la série brute en une série des variations saisonnières ou accidentelles (grèves, changement de législation) par des méthodes statistiques appropriées. Ceci permettra d’obtenir une courbe lissée de la conjoncture sur laquelle porteront désormais les analyses.

Tout exprimant sa gratitude aux entrepreneurs, la BCC invite ceux désireux d’adhérer à ce projet d’entrer en contact avec la Direction de la recherche et des statistiques par courriel : bccdirstat@bcc.cd (+243815047242, +243898630631).

Dom   

LEAVE A REPLY

*