L’ARC dotée d’une nouvelle direction politique

0
54

téléchargement (6)Ils étaient nombreux, députés, sénateurs, cadres et militants de l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC) venus tous assister  à la cérémonie d’installation du nouveau comité directeur, le vendredi 21 novembre dans une salle de la commune de Kasa-Vubu .

 Ce comité directeur géant est constitué d’une dizaine de membres au présidium et d’une trentaine des secrétaires nationaux.

D’après la nouvelle politique de l’Alliance pour le Renouveau du Congo, parti politique cher à l’honorable Olivier Kamitatu Etshou, ces deux instances dirigeantes ont plusieurs défis à relever. Ces défis sont d’ordre institutionnel, politique et social à l’endroit de la population congolaise en général et des membres dudit parti en particulier.

S’adressant à l’auditoire, Olivier Kamitatu, l’autorité morale du parti, a soulevé  trois points essentiels portant sur la dynamique et la vision de son parti. Il a parlé brièvement de la politique du pays en passant par l’économie pour chuter par les questions liées au social de la population congolaise.

Dans son allocution, Olivier Kamitatu n’a cessé de saluer les efforts du gouvernement. Il a indiqué qu’il faudrait sans cesse maintenir l’ascenseur si nous régressons, nous mourrons. Nous devons faire de notre mieux pour progresser. Car, nous sommes dans une course. Il ne faudrait pas se contenter des résultats. Ces dernières années, l’Afrique a changé, le monde mêmement. La République Démocratique du Congo a changé.

Etant donné que l’ensemble de la population congolaise doit militer pour le développement du pays et son propre épanouissement, l’autorité a exhorté l’assemblée à multiplier les efforts afin de construire un «Congo fort et prospère». Car, personne ne peut accepter que le pays soit riche mais avec une population pauvre.

 A ce stade, il a encouragé les membres du  nouveau comité dirigeant de l’ARC à répondre aux attentes de la population en militant pour la paix et la sécurité dans l’ensemble du territoire national étant donné que la majorité d’entre eux sont députés nationaux. Ceci avec l’objectif de redonner  la paix et la joie au souverain primaire.

 Une tâche lourde

Face aux enjeux politiques du moment, cette nouvelle équipe dirigeante chapeautée par l’honorable Lapika Dimomfu, secrétaire général a quatre grands défis à relever :

 – la redynamisation du parti à tous les niveaux et sur toute l’étendue de la république et à l’étranger ; la mobilisation des militants ; la sélection des candidats et la mobilisation des ressources nécessaires.

«…d’abord la loyauté et la fidélité à travers notre pacte d’alliance mais aussi l’esprit du renouveau à travers un rêve, celui faire de l’ARC un parti au cœur du continent…. » a déclaré le secrétaire général.

 Un parti des géants 

Du présidium au secrétariat général, les membres sont des grands hommes politiques du pays à l’instar des honorables Florent Lebe, Gaston Nginayevuvu, Charles Naweji, Boris Mbuku, Lucie Kipele,Mupini,etc. Mais le souhait le plus ardent de la population est celui de voir leurs vraies contributions à la défense de leurs droits et intérêts sociaux, politico-économiques, comme leur mandat l’indique.

Parmi les membres du comité on note Justin Kangundu, le DG de l’Agence Congolaise de Presse.

Dorcas NSOMUE 

LEAVE A REPLY

*