L’AR déterminée à obtenir les élections dans les délais

0
64
Delly Sessanga. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLa Conférence des Présidents de ALTERNANCE POUR LA REPUBLIQUE, s’est réunie ce jeudi 26 mai 2016 pour évaluer les différentes marches pacifiques organisées par les forces acquises au changement à travers l’ensemble du pays, et ce en protestation de l’interprétation de l’art. 70 de la Constitution rendue par la Cour constitutionnelle, en violation des dispositions constitutionnelles en rapport avec la limitation du mandat (en nombre et en durée) du Président de la République, ainsi que la dénonciation des massacres des compatriotes congolais assassinés sauvagement à BENI.
A cet effet, ALTERNANCE POUR LA REPUBLIQUE :
1. félicite la population congolaise, les partis politiques et les forces sociales qui ont mobilisé à Kinshasa et dans les provinces, pour le grand courage manifesté en vue de braver les intimidations et les menaces de toutes sortes dont use le pouvoir contre l’exercice des libertés publiques et le droit de manifester;
2. exprime sa révolte contre la poursuite par le pouvoir de sa politique de restriction de l’espace politique et de confiscation des libertés publiques comme levier de son maintien en violation de la Constitution et de toute éthique démocratique ;
3. déplore les nombreuses victimes de l’intolérance du pouvoir, consécutives à la répression brutale, systématique par un usage disproportionné de la force ainsi que les obstructions érigées contre les manifestations pacifiques et sans armes, pourtant garanties par l’art. 26 de la Constitution ;
4. présente ses condoléances aux familles éprouvées par cette dure répression et compatit aux malheurs de nombreux blessés;
En conséquence, ALTERNANCE POUR LA REPUBLIQUE,
5. affirme que la mobilisation du peuple a démontré son attachement à la Constitution par le rejet des conclusions abjectes de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, et la solidarité de la Nation contre les atrocités subies par la population de BENI ;
6. réitère sa détermination à obtenir les élections dans les délais et reformule son appel au rassemblement de toutes les forces républicaines et des forces vives de la Nation acquises à l’Alternance démocratique afin, non seulement de faire échec à toute confiscation de la démocratie, mais aussi d’imposer le respect de la Constitution par la convocation du scrutin présidentiel le 20 septembre 2016, en vue de garantir l’alternance et le changement dans le pays, pour préserver les acquis constitutionnels de notre passé politique douloureux, pourtant résolus par le nouvel ordre politique instauré par la Constitution du 18 février 2006 ;
7. appelle à l’intensification des pressions populaires pacifiques de protestation sur le pouvoir pour le ramener au respect de la Constitution et des lois de la République ;
8. décrète le mois de juin, comme début de la période de libération du peuple jusqu’au 20 décembre 2016, période qui requiert plus de bravoure et de détermination en faveur de la liberté et l’Etat de droit dans notre pays, pour mieux ouvrir la voie au changement ;
9. La RD CONGO a plus que jamais besoin d’un nouveau pouvoir qui garantisse et accroît la liberté des citoyens en lieu et place d’un pouvoir qui ferme l’espace politique démocratique et méconnait les libertés.
L’ALTERNANCE, C’EST MAINTENANT !!!
VIVE LA REPUBLIQUE
Hon. Delly SESANGA HIPUNGU
Président
Alternance pour la République
« AR »
Plateforme Electorale
Siège : 75, avenue Kanda Kanda, Q/Salongo C/Kasavubu
Tél. : +243 97 400 65 44, +243 992 232 836
E-mail : alternancepourlarepublique@La Conférence des Présidents gmail.com