Lancement officiel du portail electronique de la RDC

0
169

 

La République Démocratique du Congo a désormais sa porte d’entrée officielle par laquelle tout le monde désireux d’avoir des informations sur le pays devra passer. La cérémonie du lancement officiel du Portail électronique de la Rdc est intervenue,  lundi 19 novembre au Cercle français de Kinshasa. Voici son adresse : www.congo.gouv.cd

C’est le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Tryphon Kin-Kiey Mulumba qui a présidé la cérémonie au nom du Premier ministre.

D’autres membres du gouvernement, en l’occurrence les ministres des Affaires foncières Robert Mbwinga Bila, et de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts, Banza Mukalayi Nsungu étaient présents. Des élus, chefs d’entreprises et autres invités de marque ont assisté à la cérémonie.

Prenant la parole, le ministre des PT-NTIC a d’abord fait savoir que la Rdc est mal connue ou encore connue négativement à l’extérieur.

D’où la nécessité pour la République démocratique du Congo d’avoir un portail électronique où on mettra l’essentiel les informations sur le pays à l’intention de quiconque (chercheur, scientifique, touriste, diplomate, etc.) voudrait avoir des renseignements. Il s’agit d’un site officiel du pays sur lequel les autres sites privés pourront se brancher.

 Après, l’assistance a été conviée à suivre des explications sur le contenu et le fonctionnement du portail électronique par une équipe technique.

On retient que le portail électronique contiendra des informations générales, c’est-à-dire des informations de tous les domaines de la vie nationale.

Des institutions publiques, du Président de la République jusqu’au plus bas, seront présentées ou feront partie du contenu du portail.

La culture dans la diversité, les arts du pays, les sites touristiques, les principaux cours d’eau feront également partie du contenu du portail électronique. Il faut signaler que les données seront affichées au fur et à mesure, et sont évolutives.

Dom   

LEAVE A REPLY

*