Lancement du Rapport national sur les OMD

0
63

omd Dans le souci de lutter contre le sida, la faim, la pauvreté, la mortalité infantile, le paludisme et d’autres maladies, et de favoriser l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme, la préservation de l’environnement et la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement, le gouvernement de la RDC, le Système des Nations Unies et les bailleurs, ont lancé officiellement, mardi 18 novembre 2014, sous le leadership du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Rapport national sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

            Ce rapport renseigne sur les progrès réalisés en 2012 vers l’atteinte des OMD d’ici 2015. Il vise à réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim et assurer l’éducation primaire pour tous.

            Le but poursuivi, c’est de prendre des décisions et mener des actions nécessaires, voire urgentes, pour combler les lacunes et atteindre les  OMD qui garantissent le bien-être des populations congolaises, renseigne un communiqué de presse.

Progrès réalisés

            Les OMD ont contribué à fixer les priorités mondiales et nationales, encourager sur le terrain, l’action des gouvernements et l’ensemble des partenaires techniques et financiers au développement. Ils ont ainsi sensibilisé le public et façonné une vision large qui constitue le cadre général des travaux de développement dans le monde, depuis leur adoption par tous les États membres des Nations Unies en 2000. Depuis lors, les pouvoirs publics, les organisations internationales et les acteurs de la société civile, ont aidé à réaliser des progrès dans ces OMD qui devraient apporter des améliorations notables dans les conditions de vie des populations.

            Le principal message qu’on peut retenir est que si des progrès sensibles ont été enregistrés en ce qui concerne le taux net de scolarisation au primaire, l’indice de parité des genres dans la scolarisation, la proportion d’enfants d’un an vaccinés contre la rougeole, le nombre  d’accouchements assistés par un personnel qualifié et la proportion d’enfants de moins de 5 ans qui dorment sous moustiquaires imprégnées, beaucoup reste encore à accomplir pour la majorité des indicateurs dont la réalisation des cibles en 2015, est pratiquement impossible, indique le même communiqué.

 

Décisions et actions du gouvernement de la RDC

            Pour consolider les réussites et accélérer l’action, le gouvernement de la RDC s’est engagé à accroître les investissements ciblés dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’énergie et de l’assainissement, à accroître l’autonomisation des femmes et des filles à se concentrer sur les populations les plus vulnérables, honorer ses engagements en matière d’aide et redoubler d’efforts sur toute la gamme des indicateurs des OMD, dans le cadre de la transition sociale qu’il a décidée d’amorcer, sous l’impulsion du Chef de l’État et avec l’appui des partenaires au développement pour l’amélioration du bien-être des populations et le respect des engagements internationaux souscrits en matière d’OMD.

            Les agences du Système des Nations Unies en RDC ont réitéré leur l’engagement à poursuivre avec détermination les efforts engagés pour accélérer la réalisation des OMD, même après 2015, pour placer résolument le pays sur le chemin de l’émergence socio-économique, en 2035.

Murka

LEAVE A REPLY

*