L’Ambassadeur Turc visite la Communauté Islamique du Congo

0
114

En marge de la commémoration de la journée du 15 juillet 2016, date à
laquelle le peuple turc a fait échec au coup d’Etat manqué organisé
par les adeptes de Fetullah Gulen, l’Ambassadeur de Turquie en
République Démocratique du Congo a visité la Communauté Islamique en
RDC (COMICO) ce lundi 10 juillet 2017 dans la commune de Lingwala.  A
cette occasion, Bekir Uysal a rencontré le représentant adjoint de la
COMICO, Musa Kalema et toute son équipe avec qui, il a échangé les
informations tournant autour de cette date proclamée comme la journée
de la démocratie et de l’unité en Turquie.

«J’ai voulu rendre visite à la Communauté islamique de la RDC à
l’occasion de l’anniversaire du 15 juillet. C’est une date bien
importante pour l’histoire turque où l’on a vécu une sorte de
tentative de coup d’Etat. Heureusement, la population civile, le
président, le gouvernement, toutes les institutions turques ont bien
désavoué cette tentative de coup d’Etat. Cet anniversaire a bien été
proclamé comme la journée de la démocratie et de l’unité en Turquie. »
a indiqué l’Ambassadeur Bekir Uysal.
Pour ce diplomate turc, cette visite doit être considérée comme une
sorte de solidarité de la part de la COMICO et même de celle des
autorités congolaises suite à leur coopération avec les institutions
turques, y compris son Ambassade ici en RDC, particulièrement la lutte
contre le terrorisme, les activités et réseaux néfastes. Dans son
message, Beki Uysal a appelé les uns et les autres à unir les forces
pour lutter contre le terrorisme.

Une minute de silence dans les mosquées en mémoire des martyrs turcs

Le représentant adjoint a quant à lui rappelé le devoir qui revient à
sa communauté de se montrer solidaire aux autres.
«La Turquie est une très grande nation d’obédience islamique même si
c’est un pays laïc. Ce que nous avons comme dénominateur commun est la
religion.  L’Islam étant une religion de paix, il était tout à fait
normal de pouvoir échanger avec l’Ambassadeur pour avoir des éléments
d’informations qui nous permettent d’agir, parce qu’ici nous sommes
dans un Etat laïc à très forte dominance chrétienne. Il était tout à
fait normal que les musulmans du Congo à travers la COMICO, puissent
suivre ce qui se passe dans d’autres pays. » a expliqué Musa Kalema.
Le représentant adjoint de la COMICO  a donc appelé toute la
communauté à observer une minute de prière pendant les cultes dans
toutes les mosquées en mémoire de ceux qui sont tombés ce jour là et
qui tombent également chez nous ; et aussi, de rester attentif et en
éveil pour que les mouvements terroristes ne puissent envahi notre
pays.           Myriam Iragi