La SONAS toujours au four et au moulin

0
369

Logo_SonasComme de coutume, la Société Nationale d’Assurances, en tant qu’assureur national, a procédé à l’indemnisation de près de 400 victimes au mois de janvier par le biais des opérations « jeudis sinistres » pour le compte de la ville province de Kinshasa.

Cette information nous a été fournie par le département de la communication de cette entreprise du Portefeuille congolaise. Vu, les efforts fournis par ces dirigeants, il y a de quoi féliciter le comité de gestion chapeauté par Carole Agito Amela, Administrateur délégué ad intérim.

            En effet, les opérations «jeudi sinistre» du premier mois de l’année 2014 n’ont pris en compte que quatre branches d’assurances telles que : assurances automobile, vie, incendie et multirisque. Elles se sont déroulées en cinq phases.

– En date du 03 janvier 2014, l’assureur national a indemnisé 41 victimes;

– Le 09 janvier, les assurances congolaises ont honoré 79 dossiers ;

– Le 15 janvier, la Sonas a payé 53 dossiers ;

– Le 23 janvier, le n°1 du secteur des assurances en R.D.Congo a procédé au payement de 112 dossiers ;

– et enfin, le 30 janvier, l’assureur national a répondu à ses prérogatives  en s’acquittant de 116 dossiers.

            Ces actes posés par le staff dirigeant de cette entreprise vis-à-vis de la population congolaise en général et de ses clients en particulier, sont la preuve de la bonne politique mise en œuvre dans le secteur des assurances.

Selon nos sources, au cours du mois passé, la Société Nationale d’Assurance, a indemnisé dans le cadre de la police d’assurance multirisque un certain Batuasila Bony pour le compte de son défunt frère Richard Kibantike. Ce dernier est mort dans l’exercice de ses fonctions. Raison pour laquelle la famille a pu bénéficier de cette indemnisation auprès de l’assureur national.

Assurance incendie, très capital pour les bâtiments

 

Avec les difficultés de l’énergie électrique en République Démocratique du Congo, les Congolais doivent souscrire la police d’assurance «assurance incendie» pour sécuriser leurs immeubles ou leurs entreprises.

Pour ce faire, ils sont priés de contacter le département « Incendie Accidents et Risques Divers ». Cette police est généralement choisie pour garantir la sécurité des maisons, des immeubles, des usines, etc. Néanmoins, les automobiles sont aussi concernées.

            Cependant, l’assureur intervient dans deux cas :

Primo : en cas d’accident de circulation routière où le véhicule prend feu. Même si la garantie est souscrite en responsabilité civile, ceci peut faire que l’assureur soit tenu de réparer les dommages causés par l’incendie.

            Secundo : pour ce qui concerne le bâtiment, la maison, la réparation dépend de la qualité et de la valeur des biens déclarés par l’assuré lors de la souscription auprès de l’assureur.  Outre cela, la Sonas prendra en compte la valeur du bâtiment tout en se référant à la    déclaration. Ce qui permettra à l’assureur de calculer les probabilités des risques.

 Notons que cette police prend en compte les matériaux capables de provoquer un incendie, à l’instar des climatiseurs, fours, cuisinières, etc. juste pour étudier les risques relatifs à un incendie.

Dorcas NSOMUE 

LEAVE A REPLY

*