La société congolaise cosmopolite est-elle en danger ?

0
60

«La plus grande distinction » : c’est la mention qui a sanctionné la défense publique du mémoire pour l’obtention du diplôme d’études approfondies en Sciences de l’information et de la communication     du Chef des travaux Pata Kiantwadi,  présenté hier, mercredi 28 mai 2014.

Le jury était présidé par le professeur Hilaire Mbiye  de  l’Université Catholique du Congo,  assisté des professeurs Jean-Paul Kanga de l’Unikin et Jean-Chrétien Ekambo de l’Ifasic.   Parti d’un fait que d’aucun, pourront considérer de  banal,  le mémoire de diplôme d’études approfondies de David Pata Intitulé «  la communication interculturelle  dans le contexte congolais », s’est attelée à identifier les mécanismes de défense à travers les communications généralisées processuelles.

En effet, psychologue de formation et communicologue d’adoption, David Pata  voulait  en clair analyser  dans une société multiethnique comme l’est  la société congolaise, les mécanismes  mis en place pour comprendre  les  recrutements au sein de nos entreprises à différents niveaux.

Selon l’auteur, sa réflexion est partie du fait que deux candidats d’origine provinciale différente sollicitaient un engagement au sein d’une structure institutionnelle de la place. Ainsi, cette dernière ne disposant pas suffisamment de places pour cette  embauche pour les deux candidats, elle va procéder par un processus sélectif de recrutement pour ne retenir qu’un candidat.

Malheureusement, au sein de cette structure, les accointances tribalo-ethniques, vont prévaloir  sur le recrutement, faisant intervenir de notion des motivations autres que la compétence et le rationnel.

Ce mémoire arrive en réalité au résultat qu’il y’a  une certaine  autarcie  interculutelle avec  l’émergence des valeurs  dues aux structures ethno-tribales qui déterminent les actes de communication comme le clientélisme, le népotisme, les tendances aux votes ethniques, le débat autour de la nationalité ou des communautés soi-disant minoritaires ou majoritaires dans l’occupation de certains espaces ou des postes politiques.

Concrètement, lorsque quelqu’un est promu dans un domaine de la vie, il n’est pas rare d’entendre sur les médias que les originaires de tel coin remercient telle autorité pour avoir élevé tel à tel poste.

Bref, David Pata dans son étude exploratoire  a  démontré que dans la société congolaise multiculturelle,   les individus  d’origines culturelles et ethniques différentes, produisent des mécanismes de défense psychiques de base, situationnels, discriminatoires et ethniques à travers les communications généralisées et les contextualités situationnelles. C’est le cas des associations culturelles, régionales et tribales.

VAN

LEAVE A REPLY

*