La Société civile interpelle les acteurs politiques et leaders d’opinions

0
43

Des associations et organisations de la société civile tirent la sonnette d’alarme sur la situation politique et sociale qui prévaut au pays en cette période préélectorale, et interpellent pour ce faire les acteurs politiques et autres leaders d’opinions sur leurs responsabilités.
C’est dans une déclaration sanctionnant les travaux de l’atelier, tenu le jeudi 1er septembre aux fins d’examiner la situation politique et sociale de l’heure, que ces associations et organisations membres de la Maison de la laïcité de Kinshasa ont fait le diagnostic de la situation.

Elles constatent que depuis le déclenchement du processus électoral, les valeurs de la laïcité sont foulées aux pieds par les acteurs politiques et les leaders d’opinions. Cela à travers des actes et propos dénotant l’intolérance, l’injure, la manipulation, l’incitation à la haine tribale, la provocation.
Bref, une attitude qui viole les textes légaux et réglementaires de la liberté de conscience, de pensée et de religion, ainsi que le droit de manifester. Et pourtant, rappellent-elles, la laïcité est un principe consacré dans la Constitution, spécialement en son article 1er.
Face à la situation, les ong ont émis des recommandations à l’endroit des acteurs politiques et leaders d’opinions afin de les prévenir du danger qui guette la nation congolaise.

Au total, neuf recommandations ont été formulées : respect des valeurs de la laïcité qui seules peuvent conduire le processus électoral ainsi que la tenue des élections dans un climat de patriotisme et de paix ; rappel du principe de la laïcité séparant l’église de l’Etat ; respect de la liberté de pensée et d’expression ; libre examen et liberté absolue de conscience ; observation par les acteurs politiques et leaders d’opinions de la diversité culturelle de la République démocratique du Congo ; la tolérance ; appel à la responsabilité des leaders et membres des partis politiques ; respect des valeurs républicaines dont la laïcité proclamées par la Constitution ; réaffirmation par les participants du principe de la laïcité à même de permettre à la nation de poursuivre son destin en vue de promouvoir le développement à l’abri de l’oppression, tyrannie, fanatisme et imposture.

Dom

LEAVE A REPLY

*