La Société Civile et les médias ce samedi à Fatima

0
37

Le « Collectif 24 » et l’Omec (Observatoire des Médias Congolais) organisent, ce samedi 28 septembre 2013 à partir de 9 heures à la paroisse Notre Dame de Fatima, une journée de réflexion axée sur le « Droit d’Accès à l’Information ». Cette activité intervient, indique-t-on, en marge de la Journée Internationale de l’Accès à l’Information.

 Selon des sources proches des organisateurs, des délégués de la Société Civile (toutes sensibilités confondues) et des médias y sont impatiemment attendus. Une communication leur sera faite autour du thème du jour avant que les uns et les autres n’engagent dans le débat. A travers cette journée de réflexion, le « Collectif 24 » et l’Omec, qui travaillent en synergie depuis l’année dernière pour un plaidoyer fort autour « Droit d’Accès à l’Information », qu’ils comptent voir coulé en Loi par le législateur congolais, voudraient y sensibiliser davantage les forces sociales nationales.

L’information étant un bien commun et communautaire, les organisateurs comptent sur une nombreuse participation des défenseurs des droits de la société, ainsi que des professionnels des médias pour enrichir le projet encore en chantier.

En ce temps où la recherche de la paix, de la cohésion nationale, de la réconciliation nationale et de la bonne gouvernance fait couler beaucoup d’encre et de salive, le libre accès de tous aux sources d’information et l’obligation pour celles-ci d’être au service du public, sous peine sanctions administratives ou judiciaires, serait d’un apport déterminant pour la communauté nationale. Au regard des restrictions souvent injustifiées qui transforment des questions d’intérêt national en tabous et en « secrets d’Etat », une loi réglementant le « Droit d’Accès à l’Information » serait la bienvenue dans la conduite des affaires publiques et leur contrôle par le souverain primaire.

                                                                                  Kimp

LEAVE A REPLY

*