La Russie remercie les anciens combattants congolais

0
29

  Le monde  entier  a célébré  la fin de  la deuxième  guerre mondiale  en date du 8 mai 2012. Une guerre qui a emporté des millions de vies humaines  de toutes nationalités. Cependant, en République Démocratique du Congo, l’Ambassadeur russe Anatoly  KLIMENKO a tenu à organiser une conférence de presse, hier mardi 15 mai 2012 à son siège pour brosser succinctement  les réalités vécues de ladite guerre ainsi que la contribution de l’ex- colonie Belge, actuelle République Démocratique du Congo, pour son appui militaire en faveur de l’Union Soviétique (URSS).

Le Congo  était parmi les parties  prenantes  à cette bataille houleuse à travers la participation des militaires de la Force Publique aujourd’hui  communément appelés  anciens combattants. Il sied de noter le Congo était parmi les six nations africaines  à avoir participé  au processus de la recherche équitable de la paix, de la justice et de la stabilité mondiale.
Il y a lieu de souligner que ces vaillant combattants sont restés au nombre de onze dans la ville de Kinshasa. Leur délégation était conduite par  le colonel Kasangana  (Secrétaire général aux anciens combattants). «Il y avait plusieurs combattants qui étaient répartis en groupes. Mais nous, nous étions un groupe de vingt-cinq soldats. Beaucoup sont décédés. C’est une minorité qui est restée en vie », affirme l’un des rescapés.

Une grande fête célébrée à Moscou

14.000 soldats et élèves d’écoles militaires  russes  étaient au rendez-vous pour  un  grand défilé militaire qui s’est déroulé  dans la matinée du  mardi 08 mai  sur la place Rouge à Moscou afin de pouvoir célébrer cette grande victoire de l’URSS dans la guerre patriotique. Cependant, 1.100 musiciens de fanfares militaires ont agrémenté cette journée historique et très capitale pour les Russes en particulier et le monde entier en général. Il faudrait aussi souligner que plusieurs activités étaient réalisées  dans l’ensemble du pays.
Certes, cette guerre de cinq années consécutives a causées du tord à plusieurs Etats européens. Entre autres la destruction de grandes villes russes, la disparition de 29.000.000 personnes qui ont rendu l’âme dans cette tragédie causée par les grandes puissances de l’époque.

La République Démocratique du Congo  a entrepris de grandes initiatives pour  la restauration de la paix dans le monde.  L’histoire ne doit pas être modifiée. Ces anciens combattants sont à présent cantonnés  sur l’avenue Gambela  dans la commune de Kasa-Vubu.

Dorcas NSOMUE et Christel Yesalaso
(stagiaire Ifasic)

LEAVE A REPLY

*