La rentrée scolaire maintenue au 7 septembre 2015

0
875
rentree-jour-jLes parents d’élèves doivent savoir que la rentrée scolaire de 2015-2016 reste fixée et confirmée au lundi 07 septembre 2015. Cette confirmation a été fournie par Jean-Marie Ba-Mbessa, porte-parole de la Confédération des Associations des Parents d’Elèves des Ecoles Conventionnées (CAPEC) à l’issue de leur entretien avec Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC). La CAPAEC se présente comme une plateforme des associations des parents des écoles catholiques, protestantes, salutistes, musulmanes, kimbanguistes, etc. A ce sujet, on se rappelle que nombreux sont ceux qui rêvent chaque année de décaler la rentrée scolaire de plusieurs jours, au détriment du calendrier scolaire se trouverait dans ce cas amputé de plusieurs jours.
S’exprimant sur ce point, le ministre de l’EPS/INC a toujours prôné le respect du calendrier scolaire, c’est-à-dire, le respect des dates et périodes imparties à chaque activité scolaire. En outre, l’audience qu’il a accordée aux représentants des parents d’élèves des écoles conventionnées à la veille de cette rentrée scolaire s’explique par le fait que ces réseaux d’enseignement figurent parmi ceux qui ont une tendance facile à passer outre les instructions officielles ; mettant ainsi de nombreuses familles aux revenus modestes dans l’impossibilité de scolariser leurs rejetons. Plusieurs fois, le ministre avait déjà rappelé à tous les parents d’élèves la place privilégiée de « Premier partenaire éducatif de l’Etat » que la Loi-Cadre de l’Enseignement national (de février 2014) leur réserve.
L’occasion était également belle pour la CAPEC de s’informer sur le sort réservé à leur mémorandum adressé récemment au Gouvernement au sujet de la scolarisation des enfants. Pour le porte-parole de cette plateforme, le ministre a souligné le fait que dans plusieurs circonstances, les parents sont restés passifs devant la majoration des frais officiels fixés par l’Etat et se sont ainsi rendus complices de leurs propres difficultés. Il a reconnu cette réalité vécue, bien malgré eux, par plusieurs comités des parents dans les écoles conventionnées mais il a lancé aussi un appel pour que la passivité des parents cesse devant la gloutonnerie financière des gestionnaires d’établissements scolaires, tant publics que privés. Il a convié chaque parent à rester vigilant et à refuser de payer ce qui n’est pas officiel. Jean-Marie Ba-Mbessa a insisté pour que dans les écoles qui refusent d’obtempérer aux instructions officiels, les parents se prennent en charge, sans peur, et s’impliquent dans la gestion de chaque école. Il a annoncé que les concertations avec le Ministre de l’EPS/INC continuent avec les gestionnaires des écoles.
Enfin, il a souligné que les écoles conventionnées catholiques doivent respecter les instructions émanant de l’Archevêque de Kinshasa pour  fixer les frais scolaires et il a demandé aux divers comités de parents de vulgariser cette position et de ne pas laisser les parents d’élèves dans l’obscurantisme pour être trompés par les gestionnaires d’écoles.
SAKAZ