La RDCongo et la Libye posent les jalons d’une coopération multisectorielle avantageuse

0
28

Le Premier Ministre Adolphe MUZITO et son homologue libyen Docteur EL BAGDADI EL MOHAMOUDI, Secrétaire Général du Comité Populaire  de la Grande Jamahiriya libyenne, ont convenu, en marge du sommet afro-arabe, d’intensifier des relations bilatérales  avantageuses dans les  secteurs de l’économie.  

            Le Chef du gouvernement est rentré hier jeudi matin d’une mission d’Etat à Syrte(Libye) où il a représenté le Chef de l’Etat, Joseph KABILA KABANGE, au deuxième sommet afro-arabe. Il a saisi cette opportunité pour féliciter le guide de la révolution Eclairée Libyenne Mouammar KADAFI pour la réussite  l’organisation  de cet important forum. Il s’est félicité de l’identité de vues avec son homologue pour la mise  sur pied de la tenue très prochaine de la convention mixte RD Congo-Libye dont la date sera communiquée par voie diplomatique. Il s’agira des modalités d’une coopération politique entre les deux pays dont la gestion sera assurée par les responsables au plus haut niveau.

Pour sa part, l’homme d’Etat libyen a félicité le Premier Ministre pour la participation de la RD Congo à ce deuxième sommet afro-arabe.

            Par ailleurs, en marge du sommet, le Premier Ministre a reçu une délégation  des étudiants congolais ayant terminé des études à Tripoli venus lui soumettre divers  problèmes, notamment  liés à leur retour au pays en vue de participer à la reconstruction à travers les 5 chantiers. De même, il a écouté les membres du personnel diplomatique pour lesquels des solutions palliatives ont pu être apportées.

            Rappelons que le Premier Ministre a représenté le Chef de l’Etat aux travaux du deuxième sommet afro-arabe de Syrte le 10 octobre 2010.

            Le deuxième Sommet afro-arabe, placé sous le thème du partenariat stratégique afro-arabe, a été sanctionné par une Déclaration qui met l’accent sur l’importance de la paix et de la stabilité en tant que socles de tout processus de développement. Les dirigeants africains et arabes ont convenu de mettre sur pied une stratégie de partenariat africain et un plan d’action commune pour les cinq prochaines années (2011-2016) ; de la création d’un fond commun pour lutter contre l’insécurité alimentaire et les catastrophes.

            Le Premier Ministre avait soutenu « l’idée d’une coopération fructueuse entre les pays arabes et africains, de sorte que les uns apportent les ressources naturelles et les autres, les capitaux ».

            Ce sommet a permis d’établir le bilan de la coopération depuis la tenue du premier Sommet au Caire, en 1977, et de définir les perspectives de son développement en vue de la porter au niveau de l’excellence des relations politiques qui existent entre les deux régions.

            Le troisième Sommet se tiendra au Koweït en 2013.

 

LEAVE A REPLY

*