La prison de Ndolo réhabilitée

0
81
L’ambassade du royaume des Pays-Bas a organisé vendredi 17 décembre 2010, la cérémonie d’inauguration de la nouvelle prison militaire de Ndolo, qui a été réhabilitée par l’Union Européenne. L’événement a eu lieu au camp militaire de Ndolo.
A cette occasion, le ministre de la Justice et des Droits Humains, LUZOLO BAMBI, l’ambassadeur du royaume des Pays-Bas, Robert VAN EMBDEN, et le représentant spécial du secrétaire général des nations unies, Roger MEECE, ont chacun dans leurs mots de circonstance, a souligné l’importance et le but de la réhabilitation de la prison militaire de Ndolo.
L’ambassadeur du royaume des Pays-Bas Robert VAN EMBDEN a fait savoir que cette prison contribue à la sauvegarde du processus de l’application correcte des lois et du droit. Il a encore relevé que c’est à ce titre que l’on ne peut la dissocier de la lutte contre l’impunité. La punition ne doit jamais tourner à l’humiliation ou encore au non respect de la dignité de l’homme, a-t-il déclaré. Il a profondément salué la proposition de la Division « Etat de droit » de la MONUSCO d’accompagner les fonctionnaires congolais pendant les 6 premiers mois de fonctionnement de la prison.
Le ministre de la Justice LUZOLO BAMBI a dit dans son mot de circonstance que cette 1ère prison de Léopolville, aujourd’hui Kinshasa, vient d’être revêtue grâce au partenariat entre la RDC, le royaume des Pays- Bas, le PNUD, l’UNOPS, et la MONUSCO, d’une belle robe pour accueillir de nouveau des pensionnaires. Il a ajouté que la renaissance de la prison Ndolo est  le fruit d’un partenariat. C’est pourquoi, il a rendu un hommage déférent au royaume des Pays-Bas qui n’a pas hésité, dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité, de mettre à la disposition de ce projet les fonds nécessaires. Le Gouvernement de la RDC à travers le ministère de la Justice, demande à l’Ambassadeur du royaume des Pays-Bas, d’être son interprète fidèle auprès de sa Majesté la Reine et tout le Gouvernement des Pays-Bas, en leur transmettant ses sincères remerciements.
Le montant de 1.000.000 Usd a été évoqué par le représentant spécial du secrétaire général des nations unies, Roger MEECE dans son mot de circonstance, pour le financement de la prison militaire de Ndolo par le royaume des Pays-Bas .Il a ajouté que cette prison peut avoir une capacité d’accueil de plus de 500 personnes soit 520 lits pour les hommes et les femmes. Il a conclu que la reconstruction de cette prison témoigne de la volonté de lutter contre l’impunité et le non respect des droits en RDC.
Après ces discours, le ministre de la Justice LUZOLO BAMBI est passé à la coupure du ruban symbolique, accompagné d’une très forte délégation des autorités, ainsi que des participants. Peu après la coupure du ruban symbolique, le ministre de la Justice, ainsi que la délégation sont passés à la visite de la prison militaire de Ndolo. Celle-ci comprend un mur de clôture de 620 m, 10 bâtiments pour le quartier des hommes, un bâtiment pour le quartier des femmes, un poste de garde et un bloc de toilettes, un bâtiment d’administratif, un bloc de cuisine, de fourniture d’outillage de semences pour les cultures maraîchères, d’animaux, d’aliments de bétail et des canards. Ce sont là les activités réalisées à la prison militaire de Ndolo.
Anto Matempu Tshinguta 

LEAVE A REPLY

*