La PNC en campagne en provinces

0
105

Les préparatifs de la sécurisation des prochaines échéances électorales en RDC vont bon train au niveau du Comité de Pilotage de Sécurisation du processus électoral que préside le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste BOSHAB.

Se basant sur le décret 05/026 du 06 mai 2005 et à l’issue de la réunion du Comité de Pilotage de Sécurisation du processus électoral, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, a instruit l’actuel Coordonnateur du Groupe Technique de Sécurisation des élections d’alors, le Général ODIMULA EKINDALOKI Isidore, de se pencher sur la réactivation des structures provinciales et locales de sécurisation des élections.
C’est dans ce cadre que le Coordonnateur du Service de Sécurisation des Elections s’était rendu à Goma, chef-lieu de la Province du Nord-Kivu où il a fait une communication au cours d’une  réunion qui a été présidée par le Commissaire Général de la Police Nationale congolaise, Président du Centre National des Opérations, CNO en sigle, le Commissaire Divisionnaire Charles BISENGIMANA.

Et, ensuite, le Coordonnateur du Service de la Sécurisation des Elections à poursuivi son périple à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à Kindu, chef-lieu de la province de Maniema et à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale.

A chaque étape de son voyage, le Général ODIMULA a échangé tour à tour avec les Gouverneurs des provinces, Présidents des Comités de Coordination provinciale, les Commissaires provinciaux de la Police Nationale, Présidents des Centres Provinciaux de Sécurisation des élections et les Secrétaires Exécutifs provinciaux  de la Ceni,  sur cinq points, à savoir :

– La genèse de la sécurisation électorale en RDC,
– Les risques et menaces au processus électoral,
– Le cadre juridique,
– Les cadres fonctionnels des structures nationales, provinciales et locales de sécurisation des élections,
– Et les perspectives d’avenir.
C.L.O. (C.P.)