La plate-forme de Gestion de l’Aide et des Investissements appelée à centraliser toutes

0
191

Le Gouvernement congolais, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a présenté hier mardi 17 juillet au Ministère du Plan et Suivi de la Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité les nouveaux locaux de la plate-forme de Gestion de l’Aide et des Investissements (PGAI).
La plate-forme de Gestion de l’Aide et des Investissements est un outil moderne de gestion de l’aide base sur la technologie Web, accessible à distance par Internet ou Intranet, Elle remplace la première base de données du Ministère du Plan, dénommée SIREX.

Pour rappel c’est depuis l’an 2008 que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo avait décidé de mettre en place la Plateforme de Gestion de l’Aide et des Investissements (PGAI) afin de rendre disponibles les informations relatives aux divers appuis financiers des bailleurs de fonds, grâce au plaidoyer du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). La mise en place de la PGAI a bénéficié de l’assistance de plusieurs partenaires techniques et financiers (Belgique, PNUD, Banque Mondiale, BAD, Coopération Française et Commission européenne).
La Plateforme de Gestion de l’Aide et des Investissements a pour mission d’améliorer la visibilité des projets et programme de développement finances sur ressources extérieures c’est-a-dire donner la possibilité de savoir qui fait quoi ? Où et comment?
Collecter les informations auprès des bailleurs de fonds en termes des décaissements et prévisions de financement et produire les données sur l’aide extérieure en vue de rendre plus efficace le processus PPBS (Planification, Programmation, Budgétisation et Suivi et Evaluation).
Selon Yvon Mombong (Coordonnateur de la PGAI), les données de la Plateforme de Gestion de l’Aide et des Investissements (PGAI) ont permis d’améliorer le processus de l’intégration de tous les apports d’aide au Budget de l’Etat (exercices 2010,2011 et 2012).


BANNY MAYIFUILA

LEAVE A REPLY

*