La montagne de Chanzu proposée patrimoine touristique national

0
72

Dans le cadre de la relance du tourisme national avec pour objectif de faire de la RD Congo la nouvelle destination du monde, le ministre du Tourisme Elvis Mutiri Wa Bashara, a séjourné au Nord-Kivu du 20 au 28 février 2015. De retour dans la capitale, il a indiqué que le redécollage dudit secteur dans cette province dépend avant tout de l’identification des facteurs qui entravent son épanouissement. D’où la réunion technique initiée avec les autorités provinciales et les opérateurs du tourisme du Nord-Kivu. Au menu: l’état des lieux du secteur et la facilitation d’entrée et sortie en RDC, l’identification des sites touristiques à réhabiliter et des espaces à proposer au statut  des sites et aires protégées, la promotion du tourisme scolaire et enfin, l’étude des projets prioritaires susceptibles d’être financés soit par le gouvernement, par les partenaires ou par le secteur privé.

Au cours d’une autre réunion avec les associations des hôteliers et opérateurs touristiques œuvrant à Goma, Elvis Mutiri a pris connaissance des problèmes que ses interlocuteurs rencontrent dans l’exercice de leur métier.  Au nombre de ces difficultés, il faut retenir, entre autres, le mauvais état des routes dans la province, l’aménagement de quelques sites touristiques par des particuliers, l’absence du marketing promotionnel de la RDC, les problèmes de surtaxes auxquels  sont confrontés les agences de voyage, la stigmatisation des étrangers à Goma, etc.
Déterminé à faire du tourisme au Nord-Kivu un secteur de création des richesses et d’emplois à travers des actions concrètes, Elvis Mutiri Wa Bashara s’est rendu au parc de Virunga dans le territoire de Rutshuru.  Sur place, il a eu une séance de travail avec  Emmanuel de MERODE, Directeur du Parc National de Virunga, sur  l’identification des projets prioritaires susceptibles d’être soumis au financement d’une part  du gouvernement, d’autre part des partenaires  et enfin, au secteur privé.
Il convient de noter qu’au nombre des réalisations en cours dans le cadre des retombées et de l’appui au tourisme dans cette partie du pays, on cite notamment le projet d’aménagement de la piste d’atterrissage de Katale dans le territoire de Rutshuru et la construction de la Centrale Hydroélectrique de Matebe.
Enfin, le ministre du Tourisme a révélé son intention de proposer au Chef de l’Etat et au gouvernement, l’homologation de Chanzu comme site historique. Pour lui, cette montagne située à 100 km de la ville de Goma, symbole de la victoire des forces gouvernementales sur l’ennemi  que fut le M23, doit dans le cadre de l’Education à la Nouvelle Citoyenneté  figurer dans le registre des patrimoines touristiques nationaux.
Tshieke Bukasa